AccueilÉconomieAutomobileImportation voitures neuves Algérie : réduction des tarifs douaniers au profit de...

Importation voitures neuves Algérie : réduction des tarifs douaniers au profit de cette catégorie

Automobile – Une importante baisse du montant total des tarifs douaniers est applicable sur les voitures neuves importées en Algérie par une catégorie de citoyens. Les lignes qui suivent vous exposent davantage de détails relatifs à ce sujet. 

Le 89e numéro du Journal officiel (JO), récemment paru, a longuement évoqué l’article 59 de la Loi de finances 2023. Celui modifiant et complétant l’arrêté 112 de la LF 2020. Le nouveau texte en question stipule alors que sont notamment autorisés à l’importation en Algérie pour la mise en consommation, avec plusieurs bénéfices liés aux droits et taxes douaniers, les voitures neuves électriques.

Commençons par évoquer les tarifs de douane des véhicules essence ou hybrides essence-électrique ! Dans le cas où la cylindrée est supérieure à 1800 CM3 et inférieure ou égale à 2000 CM3, la marchandise comprendra un paiement de 20 % des droits et redevances dus. 

Si elle est supérieure à 2000 cm3 et inférieure ou égale à 2500 cm3, un règlement de 50 % du montant des droits et redevances exigibles s’impose. Si la cylindrée dépasse les 3000 CM3, l’acquéreur paiera ainsi l’ensemble des droits et taxes dus. Passons maintenant aux engins diesel ou hybrides diesel-électrique ! 

La cylindrée supérieure à 2000 cm3 et inférieure ou égale à 2500 cm3 est concernée par un paiement de 20 % du montant des droits et redevances dus. Si cette dernière est supérieure à 2500 cm3 et inférieure ou égale à 3000 cm3, ce sera un paiement de 50 %. Celle franchissant la barre des 3000 CM3 égale au paiement de tous les droits et taxes.  

Importation voitures neuves en Algérie : facilitations douanières pour les titulaires de droits 

Il convient de noter que les titulaires de droits sont les moudjahidines. En plus de ceux immatriculés dans les consulats à l’étranger. Ceux ayant donc des besoins particuliers. Cette catégorie bénéficie effectivement d’une importante réduction des charges douanières. Pour le dédouanement d’une automobile inférieure à 1,6 litre, le propriétaire paie 15 %.

S’agissant des voitures d’une capacité inférieure à 1, 8 à 2 litres, la paiement sera de 20 %. Les véhicules ayant une capacité entre 2 et 2, 5 imposent un paiement de 50 %. Si la marchandise dépasse les 2, 5 L, son importateur paiera l’intégralité des droits de douane. C’est en effet ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar. L’information paraît dans sa nouvelle édition du mardi 3 décembre 2023. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

  1. Juste pour savoir les mesures de revalorisation des pensions la famille révolution sont-ils concernant ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici