AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures neuves en Algérie : voici la toute première marque...

Importation de voitures neuves en Algérie : voici la toute première marque qui obtiendra l’autorisation

Automobile – Le retour de l’importation de voitures neuves et des véhicules de moins de trois ans est imminent en Algérie avec l’adaptation des textes qui encadrent ce marché dans la loi de finances 2023. On vous révèle donc dans cet article du 11 janvier 2022 la première marque qui obtiendra l’autorisation d’importation.  

En effet, le marché automobile algérien semble enfin connaître une dynamique après une crise qui a duré près de 3 ans. Les bonnes nouvelles se multiplient. Ainsi, les Algériens désireux d’acquérir des voitures neuves pourront bientôt le faire avec la reprise de l’importation en Algérie. 

Effectivement, ce dossier ne cesse de connaître des avancées. La dernière a été communiquée, ce mardi, par le président de l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE). Mustapha Zebdi a divulgué de nouvelles informations. Et ce, par le biais d’un communiqué publié sur le compte Facebook officiel. Ce dernier a été repris par le site arabophone Awras.  

Dans le détail, le patron de l’APOCE a annoncé, cette fois-ci, le nom de la première marque à avoir obtenu la première licence temporaire pour l’importation de véhicules. Cette autorisation concernera une marque asiatique. Il s’agit, selon le même responsable, du constructeur chinois, Cherry. 

Automobile : attribution prochaine de deux licences d’importation

Par ailleurs, dans un communiqué précédent, Mustapha Zebdi a fait savoir que deux licences temporaires pour l’importation de voitures seront bientôt remises. À ce propos, il a indiqué qu’elles concerneront deux marques automobiles différentes. Elles concerneront, selon ses dires, une marque automobile européenne et une autre asiatique. 

Il a également souligné qu’il y a 12 dossiers qui seront enregistrés via la plateforme électronique. Et cela au cours de la semaine prochaine. Le chef de l’APOCE a conclu son message en indiquant que le ministère de l’Industrie a accéléré l’étude des dossiers. 

Pour rappel, le gouvernement a engagé des mesures successives pour réguler les importations automobiles. Que ce soit de voitures neuves ou de voitures de moins de trois ans. Des avantages fiscaux et des réductions de taxes sont aussi prévus dans la loi de finances de l’exercice 2023. Mais uniquement pour une catégorie de personnes.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici