18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
lundi, 15 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures neuves en Algérie : les précisions de Mustapha Zebdi...

Importation de voitures neuves en Algérie : les précisions de Mustapha Zebdi sur les prix

Publié le

- Publicité -

Automobile – Avec l’arrivée des premières voitures neuves en Algérie, le président de l’APOCE, Mustapha Zebdi s’est exprimé au sujet des prix des modèles importés. Retrouvez tous les détails dans la suite de ce numéro du lundi 13 mars 2023.

En effet, l’activité automobile en Algérie se lance petit à petit, au grand bonheur des citoyens. Avec au menu un nouvel épisode de l’importation des véhicules neufs et quasi-neufs de moins de 3 ans. Suite à cette décision gouvernementale, le président de l’APOCE, Mustapha Zebdi a donné plus de précisions concernant l’activité de l’importation des voitures neuves ainsi que leurs prix en Algérie.

Effectivement, après que le gouvernement a publié le décret exécutif concernant cette opération, les Algériens s’interrogent sur les coûts appliqués. C’est une question à laquelle le président de l’Association de Protection et d’Orientation des consommateurs a tenté de répondre. C’est dans une entrevue accordée au média Dz News Tv que Mustapha Zebdi a donné plus de précisions.

- Publicité -

Dans le détail, l’intervenant a exclu « l’idée de commercialiser des voitures à 90 millions sur le marché algérien ». Et pour cause, la baisse de la valeur du dinar. Toutefois, les prix exorbitants des véhicules, ne valant pas leur prix, appliqués ne seront plus enregistrés, selon lui. Évoquant principalement les voitures neuves importées prochainement.

Automobile Algérie : les prix des véhicules neufs seront selon leur coût

En effet, dans sa déclaration, le même intervenant a révélé que les particuliers algériens se procureront des voitures depuis l’étranger à des prix logiques et adaptés. Autrement dit, les prix des véhicules importés seront en fonction de leurs coûts. « Les prix de ces voitures seront approximativement compatibles aux prix internationaux », a-t-il révélé.

Ajoutant à cet effet que des procédures et des dispositifs seront mis en place afin de surveiller de prés ce secteur. Suivant l’optique du gouvernement d’alléger et de faciliter l’opération d’importation, Mustapha Zebdi a souligné que « le citoyen algérien pourra y parvenir ». Quant aux prix, le président de l’APOCE a révélé que le montant des voitures sera en fonction de la quantité importée. Et ce, avec un prix fixe, a-t-il ajouté.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -