Importation de voitures de moins de 5 ans en Algérie : ce que propose Zebdi

Automobile – Le marché de l’automobile en Algérie ne cesse d’afficher des prix démesurés et inaccessibles aux bourses des Algériens. Par conséquent, le président de l’APOCE, Mostapha Zebdi, appelle à lancer l’importation en Algérie de voitures de moins de 5 ans. Dzair Daily vous apprend plus à ce sujet, ce 04 septembre 2021.

Pour s’offrir une voiture en Algérie, il faudrait casser plus d’une tirelire. Ainsi, le président de l’Organisation de protection du consommateur et de son environnement, a réitéré son appel à ce propos. Il s’agit de l’urgence de rouvrir le dossier de l’importation en Algérie de voitures neuves et celles de moins de 5 ans, a-t-il précisé par le biais de la page officielle de l’APOCE sur Facebook.

Par la suite, sur cette même page, on a diffusé hier une capture d’écran d’une annonce de voitures Picanto recueilli du site de Ouedkniss. Celle-ci affiche 400 millions de centimes. Par conséquent, l’organisation a mis en avant ces prix frauduleux pour dénoncer ce qui est exercé dans le marché de l’automobile en ce moment.

« Où allons-nous ? ». C’est la question que s’interroge Zebdi. Ensuite, il ajoute que si les responsables ne ressentent pas la souffrance du citoyen parce qu’ils ont des voitures fonctionnelles, c’est alors au Parlement d’agir pour permettre l’importation des véhicules de moins de 5 ans, a-t-il poursuivi. 

L’APOCE appelle au boycott 

Suite à l’application de prix démesurés, le responsable de l’APOCE déclare qu’il est inconcevable de payer une voiture Picanto au prix de 400 millions de centimes. Cela veut dire même 19.000 euros, indique-t-il. Avec cette somme, le citoyen algérien peut se permettre bien mieux par rapport aux prix des voitures appliqués partout dans le monde.

Tenant compte du gel de l’importation de voitures depuis des années, Zebdi a appelé à travers le même communiqué au Boycott les prix élevés de ces voitures. De ce fait, le citoyen algérien doit payer le prix juste et adapté, conclut-il.

Il convient de rappeler que trois concessionnaires automobiles auraient bénéficié d’agréments pour l’importation de voitures en Algérie. Celle-ci serait dédiée à la Direction de la Protection civile de la wilaya de Tiaret, explique Sayarat Live

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes