Automobile

Importation de voitures de moins de 3 ans : Aït Ali maintient sa position

0
voitures importation algérie
S'abonner :

Algérie – Évoqué à maintes reprises, le sujet de l’importation de voitures de moins de trois (03) ans sera cette fois-ci au cœur du prochain Conseil des ministres. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le ministre de l’Industrie Ferhat Aït Ali Braham. 

À ce qu’il parait, le ministre de l’Industrie Ferhat Aït Ali Braham ne revient pas sur ses pas, notamment en ce qui concerne le sujet du gel d’importation de voitures de moins de trois (03) ans en Algérie. Et c’est ce qu’a réaffirmé lors de son passage sur les ondes de la radio nationale ce samedi 24 octobre 2020. 

En effet, d’après ce qu’a indiqué le site d’information Algérie 360, le premier responsable de l’Industrie en Algérie a annoncé que le dossier lié à l’importation de voitures de moins de trois (03) ans sera débattu autour de la table ronde du prochain conseil ministériel. Ainsi, lors de la prochaine réunion, Aït Ali va « présenter une communication sur la mesure relative » à ce dossier. 

Lors de son intervention, le ministre de l’Industrie avec un optimisme béat a souligné qu’il maintient toujours sa position vis-à-vis le sujet. Indiquant qu’il n’a pas changé son point de vue « d’un millimètre ». Réaffirmant ainsi qu’il présentera ce dossier lors de la prochaine réunion du Conseil des ministres en tenant toujours à ses idées et l’angle sous lequel il voyait les choses. 

Pour le ministre, le gel est une mesure obligatoire 

Par la suite, et pour une nouvelle fois, le même responsable est revenu sur les bons motifs voire les raisons pour lesquelles il n’a pas changé d’avis. Ainsi, il a cité, entre autres, le risque d’encourager le recours au marché noir des devises étrangères alors que l’État œuvre pour son éradication. Notamment dans une période où le pays compte relancer l’industrie automobile

Par ailleurs le ministre a avoué qu’il n’était pas totalement convaincu par cette mesure de gel, mais de telles mesures l’ont poussé à prendre ce chemin. Toutefois, ce n’est pas le seul dossier à présenter. Le même ministre a révélé que le dossier du foncier industriel sera de même abordé et étudié lors de cette réunion.   

Il est donc évident que le Conseil des ministres prochain se penchera sur la question du gel de l’importation des voitures de moins de trois (3) ans et le dossier du foncier industrie pour les trancher une fois pour toutes. Ce sera donc une réunion décisive et sans répit pour les membres du conseil mais aussi pour les intéressés par le marché automobile en Algérie.

Article recommandé :  Ouverture des mosquées, annulation d'Aïd El Adha : Position des imams

Coronavirus en Algérie : Le bilan de ce 24 octobre (contaminations, décès)

Article précédent

Cyril Hanouna regrette sur TPMP ce que vivent les Musulmans de France

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.