AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures Diesel en Algérie : voici les conditions

Importation de voitures Diesel en Algérie : voici les conditions

Automobile – L’Algérie a fixé de nouvelles conditions régissant l’activité de l’importation de voitures avec motorisation diesel. Apprenez-en davantage de détails à ce sujet dans la suite de cette édition du 5 janvier 2023 ! 

Avec la reprise des importations de véhicules, le marché algérien de l’automobile connaît enfin un dénouement après plusieurs années de blocage. Suite à cette annonce, les Algériens ont commencé à se poser des questions. Notamment, en ce qui concerne les conditions d’importation de voitures en Algérie, notamment pour celles avec motorisation diesel. 

À ce propos, la loi de finances de l’exercice 2023, publiée au Journal officiel n° 89, autoriserait le dédouanement des véhicules essence et diesel. Ceux dont la cylindrée dépasse les volumes précédemment autorisés. Ce type d’engins à quatre roues est importée via un régime douanier spécial, nous apprend le site généraliste Monde Emergent

En effet, ces véhicules sont destinés pour certaines catégories de licences d’importation. Il s’agit des invalides de la guerre de libération nationale. Ou encore les enfants de Chouhadas handicapés. Mais aussi les nationaux établis à l’étranger. C’est ce dont fait également état le susdit média. 

Automobile : voici les modèles de voitures qui bénéficient des avantages fiscaux 

Dans ce cadre, les avantages fiscaux sont accordés aux véhicules dont la cylindrée est inférieure ou égale à 1.800 cm³ pour les véhicules automobiles à moteur à piston alternatif. Il est aussi question des voitures dont la cylindrée est inférieure ou égale à 2.000 cm³. Et ce pour les véhicules à moteur à piston alternatif, à allumage par compression ou hybrides. 

Par ailleurs, lorsque la cylindrée des véhicules dépasse les volumes susmentionnés, leur dédouanement se fait avec un paiement partiel ou total des taxes éligibles. Le paiement dans ce cas est de 20 % du montant des droits de taxes.

Cela en ce qui concerne les véhicules à moteur à piston alternatif, à allumage par compression ou hybrides. Dont la cylindrée doit être supérieure à 2.000 cm³ et inférieure ou égale à 2.500 cm³.

Enfin, le paiement est de 50 % du montant des droits douaniers pour les cylindrées supérieures à 2.500 cm³ et inférieure ou égale à 3.000 cm³. En revanche, ce sera la totalité du montant pour les véhicules à cylindrée supérieure à 3.000 cm³.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici