Importation de voitures en Algérie : voici le sort des crédits automobiles pour l’acquisition

Automobile – Le président de l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers, Lazhar Latrach, s’est prononcé au sujet de l’attribution des crédits automobiles pour l’acquisition des voitures en Algérie. Les détails juste ci-dessous.

En effet, le président de l’Association professionnelle des banques et des établissements financiers a été convié à s’exprimer sur les ondes de la Radio nationale. Lors de son passage, Lazhar Latrach a dévoilé le sort des crédits automobiles, pour l’acquisition d’une voiture en Algérie. Dzair Daily rapporte pour vous ses propos, dans ce numéro du lundi 13 décembre 2021.

Bonne nouvelle pour les citoyens désirant se procurer une automobile neuve ! L’attribution des prêts bancaires pour l’achat de véhicule sera bientôt de retour dans notre pays. Le locuteur a annoncé, effectivement, la reprise des crédits pour l’acquisition de voitures avec le retour de l’importation en Algérie. Et ce, afin de satisfaire la forte demande exprimée par les citoyens. 

Il s’agit de ce que rapporte le média généraliste Echorouk, dans son édition de ce lundi. Ainsi, les établissements financiers procéderont à l’octroi des crédits automobiles. Et ce, dès la disponibilité du nouveau cahier des charges relatif à l’importation de véhicules neufs. Et la relance de l’activité des concessionnaires. C’est selon les déclarations de Lazhar Latrach, faites au média susvisé.

Le crédit pour l’achat de voitures pour les travailleurs de l’Education nationale de retour

En outre, le patron de l’ABEF a assuré que la majorité des institutions financières proposent actuellement des crédits à la consommation. On évoque notamment le financement immobilier. « Il en sera de même pour les prêts bancaires pour l’acquisition de véhicules », a affirmé le même locuteur. C’est ce que mentionne le média arabophone sus-cité.

Il convient de rappeler que la Commission nationale des œuvres sociales du secteur de l’éducation s’est penché, à son tour, sur ce sujet. L’instance a affirmé la reprise du prêt automobile avec le retour des véhicules neufs. Et ce, afin de permettre aux usagers du secteur de bénéficier de ce service gelé depuis cinq (05) ans.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes