AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures en Algérie : Tebboune ordonne la révision du cahier...

Importation de voitures en Algérie : Tebboune ordonne la révision du cahier des charges

Automobile – C’est à l’occasion du Conseil des ministres tenu dimanche que le président Tebboune a ordonné la révision du cahier des charges relatif à l’importation de voitures en Algérie. Dzair Daily expose pour vous les détails ce lundi 6 décembre.

Ce dimanche, une réunion du Conseil des ministres a eu lieu sous la direction du chef de l’État. À l’ordre du jour, l’examen de plusieurs dossiers. Ceux-ci concernent l’ensemble des secteurs. À savoir l’industriel, le commercial et la télécommunication. Lors de la réunion ayant regroupé les membres du gouvernement, Abdelmadjid Tebboune a ordonné la révision du cahier des charges relatif à l’importation de voitures en Algérie.

Il s’agit de toute manière de ce que rapporte le média généraliste Ennahar dans son édition de ce dimanche. Effectivement, le président de la République a donné des instructions au département ministériel de l’Industrie. Cela afin de procéder à une révision du cahier des charges. On parle de celui fixant les conditions et les modalités de l’import des véhicules neufs dans notre pays.

Service après-vente e Algérie : l’instruction d’Abdelmadjid Tebboune

Par la même occasion, le ministre de la Défense nationale a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer le dévoilement des opérateurs économiques ayant obtenu le fameux sésame. Il est question de ce que mentionne le média arabophone susvisé. Dans le même sillage, le président de l’Algérie a insisté sur l’obligation d’assurer le service après-vente. Cela au niveau régional et dans les grandes villes.

Telle chose en vue de protéger le consommateur algérien et garantir son droit au bénéfice d’un service de qualité lors de l’achat de bien. Par la même occasion, le Chef suprême des Forces armées a tenu à évoquer un autre point. Le locuteur a rappelé, en effet, que la loi algérienne n’interdit pas l’importation individuelle de voitures. C’est toujours selon la même source médiatique.

Il convient de signaler que le cahier des charges régissant l’activité des importateurs automobiles a déjà subi des modifications. Une première fois en août 2020 où l’ex-ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali a introduit des changements. Le texte a été retouché, effectivement, une seconde fois en mai 2021. Cela à l’époque de Mohamed Bacha.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes