Importation de voitures en Algérie : Ce qu’a dit Belhimer

Automobile – Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer a abordé un sujet qui suscite beaucoup de débats, soit l’importation de voitures en Algérie. 

En effet, dans un entretien accordé à El Ghad, paru le lundi 03 mai et cité par Echaab, le ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement, Pr Ammar Belhimer a apporté des précisions concernant le dossier d’importation de voitures en Algérie. La reprise des opérations d’importation de voitures continue de tarder.

De ce retard résulte un manque d’approvisionnement en véhicules du marché national automobile. À cet effet, le porte-parole du gouvernement a abordé le sujet lors de l’entrevue avec le quotidien arabophone. Ainsi, selon Ammar Belhimer, le ministère de l’Industrie établit un cahier des charges « strict ».

Celui-ci concerne l’importation et montage automobiles. C’est-à-dire que les opérateurs qui souhaitent se mettre ou se remettre à l’industrie et importation de véhicules devront prendre connaissance du cahier des charges rigoureux qui les attend. 

Automobile : La stratégie du gouvernement algérien selon Ammar Belhimer

Par ailleurs, Belhimer a ajouté que les pouvoirs publics devront se passer de l’importation de véhicules de l’étranger à un moment donné. De son avis, elle constitue « une charge pour le trésor public ». Son arrêt surviendrait dans une optique permettant avant tout la protection de l’économie nationale. C’est ce que note le membre de l’Exécutif.

Le ministre de la Communication poursuit son intervention. Il le fait en félicitant l’expérience du ministère de la Défense nationale dans les industries mécaniques. Selon la même source, il estime qu’elle a fait l’objet d’un pari réussi. L’intervenant explique les principales raisons de ce succès. Il s’agit alors de l’adaptation d’un plan et d’une stratégie claire.

Cette dernière se base, selon lui, sur la formation d’un personnel qualifié ainsi que le transfert de la technologie. Amar Belhimer souligne enfin que c’était l’un des principaux sujets traités lors de son entrevue avec le Président de la République, qui a appelé à suivre la même stratégie adoptée par le ministère de la Défense nationale. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes