28.9 C
Alger
28.9 C
Alger
lundi, 22 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures d'occasion en Algérie : dernière ligne droite

Importation de voitures d’occasion en Algérie : dernière ligne droite

Publié le

- Publicité -

Automobile – L’Algérie a entamé la dernière ligne droite avant le début de l’opération de l’importation de voitures  d’occasion, dites de moins de trois (3) ans, vers le territoire national. Dzair Daily rapporte pour vous les détails dans la suite de cette édition.

En stagnation depuis plusieurs années, il semble que le marché automobile national s’apprête à se relancer. C’est au mois d’octobre dernier que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné le retour de l’importation de voitures d’occasion, celles de moins de trois (3) ans, en Algérie. Une annonce qui a énormément réjoui les citoyens désirant se procurer un véhicule.

Après l’autorisation de l’importation de ce type de véhicules, les autorités enchaînent les nouvelles à ce sujet. Ainsi, trois (3) mois après la décision du chef d’État, il paraît que la reprise de l’activité automobile est imminente. C’est ce qui ressort des déclarations d’un responsable qui a affirmé que ledit projet sera bientôt concrétisé. 

- Publicité -

Il s’agit, en effet, de ce qu’affirme le média arabophone El Khabar et que nous relatons pour vous dans ce numéro du jeudi 26 janvier 2023. Le responsable en question est Adel Habsa, le directeur de la législation, de la réglementation et des systèmes douaniers à la DGD. Il a donc apporté des précisions lors de son intervention faite en marge de la Journée internationale de la douane qui a eu lieu au CIC.

Les précisions de Adel Habsa : davantage de détails

Lors de son passage, l’intervenant a fait savoir que le processus de l’importation des véhicules commencera directement après la publication des décrets d’application, précisant les modalités de l’opération, au Journal Officiel (JO). Il est question, en effet, de ce dont nous informe le quotidien généraliste susmentionné. 

Par la même occasion, le responsable a indiqué que les services compétents sont actuellement en train de préparer les textes réglementaires en question. C’est ce qu’a révélé le média précité. Alors, le dossier de l’automobile en Algérie va-t-il connaître bientôt son épilogue ? Seul le temps nous le dira.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -