AccueilÉconomieAutomobileImportation voitures Algérie : date des premières autorisations et marques concernées

Importation voitures Algérie : date des premières autorisations et marques concernées

Automobile – Retrouvez, dans la suite de ce numéro, la date des premières autorisations de l’importation des voitures en Algérie. Ainsi que les marques concernées. Dzair Daily dévoile tous les détails, ce samedi 7 janvier 2023. 

Après une longue crise qui a touché le marché automobile algérien, il semble que la situation s’améliore petit à petit. D’ailleurs, la date des premières autorisations de l’importation des voitures en Algérie a déjà été dévoilée. Tous les détails sont à découvrir dans les quelques lignes qui suivent.  

La reprise de l’importation s’approche à grands pas ! En effet, le président de l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi en l’occurrence, a révélé la date des premières autorisations. C’est à travers un message sur sa page Facebook que le même responsable s’est exprimé. 

Au fait, le président de l’APOCE a fait savoir que le ministre de l’Industrie avait remis des licences temporaires pour l’importation des engins à quatre roues en Algérie. Soit, à partir de cette semaine. C’est en tout cas ce qu’a rapporté le site spécialisé Sayarat Live dans son numéro. Plus de détails au sujet des marques concernées vous seront livrées. Retrouvez tout, dans les deux paragraphes ci-dessous. 

Importation des voitures en Algérie : les marques concernées 

Pour ce qui est des marques des voitures concernées par l’importation en Algérie, Mustapha Zebdi a indiqué qu’il s’agit de deux marques internationales. Ainsi, les licences temporaires concernent une marque européenne. Au moment où la deuxième marque appartient à un constructeur automobile de l’Asie. 

Le même intervenant a ajouté, par ailleurs, que le nombre des dossiers enregistrés sur la plateforme numérique dédiée aux concessionnaires automobiles qui veulent importer des voitures a atteint les 12 dossiers par semaine. Faisant savoir que, de son côté, le ministère de l’Industrie a veillé sur la rapidité du traitement des dossiers en question. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici