AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures en Algérie : date de délivrance des agréments révélée

Importation de voitures en Algérie : date de délivrance des agréments révélée

Automobile – Le ministère de l’Industrie a dévoilé la date de délivrance des agréments, pour l’importation de voitures en Algérie, aux concessionnaires de véhicules neufs. L’opération aura lieu à partir du 5 juillet prochain.

Le retour à l’importation des voitures neuves et l’octroi des agréments sont des décisions que guettent de nombreux citoyens en Algérie depuis longtemps. Ainsi, et après une longue période d’hibernation, le gouvernement a décidé de faire bouger les choses dans le secteur automobile. Il a fixé, en effet, la date de l’attribution des agréments. C’est de toute manière ce que rapporte le média arabophone Echorouk ce mardi.

Effectivement, le ministère de l’Industrie a révélé la date de délivrance des licences. Elle aura lieu à compter du 5 juillet prochain. Autrement dit, vingt (20) jours suite au début de la réception des dossiers. Cela, au profit des concessionnaires de véhicules neufs, qui auront rempli toutes les conditions du cahier des charges. Il s’agit de ce que précise le média généraliste susmentionné.

Il convient de signaler que la tutelle a procédé hier, à la réception des dossiers des concessionnaires potentiels. Cela au niveau du secrétariat technique de la Commission interministérielle désignée. L’instance technique a commencé le traitement des dossiers. Et ce, afin de leur octroyer ou pas l’approbation finale, permettant aux opérateurs économiques d’importer des voitures de l’étranger.

Importation de voitures en Algérie : dépôt des recours 

Selon le même média, le directeur de la wilaya chargé de l’Industrie effectuera un rapport de visite. Il a pour mission d’émettre un avis sur la conformité des infrastructures des investisseurs au cahier des charges. Tout avis négatif émis par le comité doit être justifié et transmis au candidat concessionnaire dans un délai de vingt (20) jours. Il est question de ce que rapporte la même source médiatique.

Le candidat, s’estimant lésé, dispose d’un droit de recours à introduire auprès de l’instance de recours, ajoute le média sus-cité. Néanmoins, le postulant ne doit pas dépasser un délai de quinze (15) jours à compter de la date de notification.

Il est à noter qu’en cas de réponse négative, le postulant à l’exercice de l’activité de l’importation de véhicules neufs ne peut déposer une autre demande d’agrément que dans un délai de six (06) mois. C’est ce que mentionne, là encore, le média arabophone. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes