AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures en Algérie : les concessionnaires comme les citoyens s'impatientent

Importation de voitures en Algérie : les concessionnaires comme les citoyens s’impatientent

Automobile – Les concessionnaires en Algérie attendent avec impatience le retour de l’importation des voitures neuves. Vous trouverez plus d’informations dans cette édition du 9 février 2022.

Durant les trois dernières années, l’activité de l’importation de voitures a été verrouillée. Ce qui a entraîné un déséquilibre entre l’offre et la demande provoquant ainsi une hausse significative des prix. De ce fait, les citoyens sont impatients de connaître la date de reprise de cette activité. Tout comme les concessionnaires, en particulier ceux qui ont déjà déposé leurs dossiers de candidature dans le cadre de l’importation des voitures en Algérie.

En effet, au micro d’Echorouk News, le journaliste spécialisé dans l’automobile, Mourad Saadi, a révélé les détails concernant le processus d’importation de voitures neuves en Algérie. Ainsi, il a déclaré que l’opération peut-être retardée jusqu’au deuxième semestre de l’année courante au minimum. Selon les experts, les marques européennes sont les premières à entrer sur le marché automobile. 

Dans ses révélations, l’intervenant a souligné les raisons du retard de ce processus. Il s’agit de la progression des étapes de l’importation qui demande beaucoup de patience. Effectivement, l’interviewé a cité la durée de fabrication du nombre important des voitures destinées à l’importation. De même, la période de transport des véhicules. Mais aussi, le temps du dédouanement et des allocations. La durée totale est estimée à cinq (5) mois.

Mourad Saadi : « Le prix des voitures d’occasion va réduire significativement »

Il n’est pas sans savoir que le secteur de l’automobile passe par une crise en ce moment. Cependant, les citoyens algériens se plaignent sur les réseaux sociaux sur les prix exorbitants des voitures d’occasion. En effet, le retard de l’importation des voitures neuves est en partie la cause principale de cette situation. 

Dans ce contexte, le directeur de Car Vision, Mourad Saadi, a confirmé que « le prix des voitures d’occasion va sûrement réduire significativement ». Du moment où les voitures neuves seront disponibles aux niveaux des showrooms des concessionnaires automobiles. C’est du moins ce qu’a été divulqué lors de cette intervention.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes