Importation de voitures en Algérie : la Commission des recours lance un bon présage aux concessionnaires

Automobile – La Commission des recours du ministère de l’Industrie s’est adressée aux huit (8) candidats. Ce qui annonce l’approbation finale des dossiers de ces concessionnaires et le retour imminent du processus d’importation de voitures en Algérie avec le début de la nouvelle année. 

Dans ce contexte, le site Car Vision DZ rapporte qu’après les déclarations du ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, au niveau de l’Assemblée nationale le 4 novembre dernier, la Commission des recours est passée à la vitesse supérieure. Cela en accélérant le processus d’étude et de traitement des dossiers des concessionnaires, candidats à l’importation de voitures en Algérie.

On vous explique tout, ce 23 novembre 2021. Le ministre de l’Industrie avait déclaré que les approbations seraient émises une fois que la Commission aura rendu un jugement positif concernant les dossiers. On parle de ceux qui ont répondu aux exigences. Le 7 novembre, Ahmed Zeghdar a fait une déclaration à El Khabar.

Il a donc précisé que « huit (8) dossiers au niveau de la Commission des recours ont toutes les chances d’obtenir les autorisations définitives d’importation. Les concessionnaires doivent présenter toutes les pièces justificatives. Celles prouvant la légalité de leurs dossiers. Et leur conformité à la législation. Notamment, le cahier des charges. Mais aussi les Décrets exécutifs 20-227 et 21-175. »

Importations de voitures en Algérie : les premiers agréments sont imminents

D’après les sources du média en ligne, la Commission des recours a demandé à certains concessionnaires automobiles de soumettre des pièces justificatives. Ces dernières se rapportent à l’infrastructure. La rapidité avec laquelle la Commission des recours a agi nous fait croire que la fin des traitements de ces dossiers est imminente.

De leur côté, les prétendants concessionnaires ont également réagi très rapidement. Et ce, pour fournir les documents requis. Dans ce cas, il est très probable que des approbations seront délivrées dans les prochains jours. Si ces informations se confirment, nous pouvons supposer que le marché des voitures neuves rouvrira ses portes. Parreille chose à partir du premier trimestre de 2022.

Les concessionnaires agréés devront s’activer pour prendre de nouvelles mesures. C’est pour effectuer les premières importations. Les Algériens reprendront ainsi leurs visites dans les halls d’exposition des concessionnaires. Ainsi que dans les salons organisés dans plusieurs wilayas du pays.

Aussi, la reprise de l’importation automobile générera des dizaines de milliers d’emplois. Une nouvelle dynamique est attendue dans les années à venir. On s’attend à ce qu’elle soit porteuse d’espoir. C’est-à-dire à l’adresse des nombreuses familles qui attendent de pouvoir s’offrir la voiture de leurs rêves. Et de retrouver la joie des sorties en famille en toute tranquillité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes