AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures en Algérie : la Commission d’étude des dossiers installée

Importation de voitures en Algérie : la Commission d’étude des dossiers installée

Automobile – Un nouveau décret désignant la Commission technique chargée de l’étude et du suivi des dossiers relatifs à l’activité de l’importation de voitures en Algérie est paru, ce 04 juin 2021, dans le dernier Journal officiel (JO). 

Un nouveau décret vient apporter un éclairage nouveau et un soulagement pour les nombreux Algériens impatients à l’idée de pouvoir s’offrir un carrosse flambant neuf. La commission en charge de la délivrance du tant attendu agrément pour l’importation des voitures neuves en Algérie vient d’être installée.

C’était attendu et c’est désormais officiel. La Commission technique interministérielle auprès du ministère de l’Industrie reprendra bientôt son activité. Cela dès demain ou au plus tard à la fin de la semaine prochaine. Le Journal officiel n°40 du 31 mai 2021 a alors certifié la mise en place de la Commission technique. Celle qui prendra en charge l’étude des dossiers et la sélection des concessionnaires, concernés par l’importation des voitures.

Cette instance interministérielle se compose de représentants de plusieurs ministères. Les élus assureront alors la réception des différents dossiers des prétendants. Une fois les dossiers reçus, ils les étudieront, avec la plus grande attention. Une étude approfondie des documents des candidats concessionnaires permettra d’octroyer ou pas la fameuse autorisation d’importation de voitures neuves. 

Importation de voitures en Algérie : le JO dévoile les six membres de la Commission interministérielle

Le Journal officiel a enfin levé le voile sur la composition du Comité technique chargé d’étudier les demandes d’autorisation d’​importation de voitures neuves. À ce titre, le JO mentionne d’abord le représentant du ministère de l’Industrie, Hafid Tahar, comme Président de la Commission. Amel Allam, autre représentante du même département, y siège en tant que membre. 

Abdelmounaim Mokrani fait également partie du Comité technique. Il représente le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. Les autres membres sont Mohamed Aït Moussa et Mohamed Mendaci. L’un est représentant du secteur des Finances et le deuxième de celui de l’Énergie et des Mines. Pour clore le tout, le Journal officiel cite Ahcene Zentar, mandataire du ministère du Commerce. 

Les membres susmentionnés entameront donc leur travail dans les jours à venir. Ils devront ensuite délivrer les agréments finaux aux futures concessionnaires automobiles. Cela dans les plus brefs délais. Sur orientations et instructions du Président, le Comité technique est effectivement disposé à activer la procédure d’étude des dossiers. Cela en vue de mettre un terme à la crise que subit le marché national depuis maintenant plus de trois (3) ans.

C’est en effet la stratégie dessinée par le chef de l’État. Abdelmadjid Tebboune avait, rappelons-le, exprimé sa volonté de régler imminemment le problème lié à la cherté d’engins d’occasion dans le pays. En attendant l’arrivée des premières voitures neuves, la flambée des prix persiste grossièrement sur le marché occasionnel du pays.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes