15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
dimanche, 12 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures en Algérie : 9 demandes d’agrément

Importation de voitures en Algérie : 9 demandes d’agrément

Publié le

- Publicité -

Algérie – Pour se procurer d’un agrément qui devrait leur permettre de procéder à l’importation de voitures neuves tant attendue, neufs (09) concessionnaires automobiles ont déposé leurs dossiers auprès du ministère de l’Industrie.  

Après une longue attente qui a duré plusieurs mois, le ministère de l’Industrie a ouvert grand ses portes pour les concessionnaires automobiles. Jusque-là, neufs (09) d’entre eux, qui répondent aux modalités fixées par le gouvernement algérien, ont déposé leurs dossiers auprès du département de Mohamed Bacha en vue de se doter d’un agrément qui leur ouvrira la voie à l’importation de voitures en Algérie. 

En effet, neufs (09) concessionnaires automobiles ont fini la construction de leurs dossiers pour l’obtention d’un agrément. C’est ce que rapporte le quotidien généraliste Echaab dans un article paru ce jeudi 17 juin 2021. Selon ses informations, le ministère s’attend à ce que les demandes du fameux sésame augmentent de fil en aiguille pour atteindre, par la suite, 220 dossiers. 

- Publicité -

C’est ce qu’a dévoilé, d’après le média arabophone, le président du Comité technique interministériel, Mohamed Djbili. L’intervenant s’est également prononcé au sujet de la construction automobile. Selon ses dires, le ministère de l’Industrie entame, à présent, des discussions avec les constructeurs et les experts à ce sujet. Le but étant de réviser le cahier de charge relatif à la construction automobile en Algérie. 

Les voitures à importer en Algérie : ce qu’il faut savoir

Revenons de nouveau au sujet de l’importation des véhicules neufs. D’après le même interlocuteur, importer une voiture 1.6 litre vise à fournir le plus grand nombre possible de voitures touristiques. Tout cela, précise-t-il, avec des coûts abordables. Djbili a également évoqué l’importation des voitures électriques. 

En effet, le responsable a fait savoir qu’elles sont dotées d’une batterie. Celles-ci sont rechargeables par n’importe quelle prise électrique à la maison. Djbili a ainsi répondu au tas d’interrogations posées à maintes reprises à ce sujet. Il a tout de même rassuré les citoyens souhaitant se doter de ce type de voitures écologiques. 

- Publicité -

Il sied de rappeler que la concurrence entre les concessionnaires est féroce. Pour capter l’attention des acquéreurs, ils peuvent bien baisser les prix des voitures présentées à la vente. C’est ce que prédisent plusieurs observateurs du marché automobile algérien. 

Rappelons par ailleurs que les derniers rebondissements dans le dossier d’automobile autorisent le citoyen lambda à importer une voiture neuve. Effectivement, chaque Algérien peut se procurer un véhicule neuf à condition qu’il le fasse qu’une seule fois par trois (03) ans. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -