AccueilÉconomieAutomobileImportation de voitures en Algérie : 28 dossiers auraient été étudiés

Importation de voitures en Algérie : 28 dossiers auraient été étudiés

Automobile – L’opération du traitement des dossiers de l’importation de voitures neuves se poursuit en Algérie. La commission technique interministérielle a examiné 28 demandes d’agréments déposées auprès du ministère de l’Industrie. par les concessionnaires

Les consommateurs algériens attendent impatiemment la relance de l’importation des véhicules. Annoncée au mois de mai, ils guettent la moindre donnée relative au sujet. En effet, la commission technique, chargée de l’étude des dossiers de l’importation de voitures en Algérie continue l’examen de 28 dossiers sur les 32 reçus à ce jour. C’est en tout cas ce dont nous informe le média spécialisé Sayarat Live. Et que nous rapportons pour vous ce lundi 5 juillet 2021. 

Effectivement, en prévision de l’importation prochaine des voitures, l’instance interministérielle aurait traité à l’ordre du jour 28 demandes d’agréments déposées par les opérateurs économiques. Et ce, en vue de prononcer son verdict, concernant l’octroi des licences d’importation. Une décision que les candidats attendent avec effervescence.

Ainsi, l’instance instaurée, travaillant auprès du département de Mohamed Bacha a organisé hier une réunion. Cela, au niveau du siège du ministère de l’Industrie. Elle divulguerait prochainement, les noms des concessionnaires acceptés. Ainsi que les marques de voitures concernées par l’importation. Il est question de ce qu’a mentionné le média arabophone sus-cité.

Les catégories convoitées par les candidats à la concession automobile 

Pour mémoire, la commission technique a étudié, lors des premières réunions tenues la semaine dernière, quatre (04) dossiers. Néanmoins, ces derniers ont fait l’objet de réserves. Ils ont été, de ce fait, ajournés jusqu’à ce que les candidats en question complètent les informations requises, exigées par le cahier des charges.

Il convient de signaler que le département ministériel a reçu trente-deux (32) demandes d’agrément pour exercer l’activité de concessionnaire. Elles concernent l’importation de véhicules touristiques et utilitaires, les véhicules de travaux publics, de lavage et de manutention. Et des demandes en lien avec les concessionnaires intéressés par les motocycles.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes