Automobile

Importation de voitures d’occasion en Algérie : Une menace pour l’environnement ?

0
voitures occasion environnement
S'abonner :

Algérie – Pendant que le sujet de l’importation des voitures d’occasion de moins de 3 ans en Algérie est toujours à la traîne, un rapport de la PNUE rapporte que la plupart de ces voitures sont dangereuses pour l’environnement et très polluantes.

En effet, un rapport a été publié hier, le 26 octobre 2020 par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) dans lequel il a été démontré que les millions de voitures qui sont exportés depuis l’Europe; les États-Unis et le Japon vers les pays en développement participent significativement à la pollution atmosphérique et au changement climatique. 

Ce nouveau rapport met en garde contre les conséquences de ces exportations et présente de nouvelles données que nous n’avons pas vues jusqu’ici. « La plupart de ces véhicules sont très vieux, polluants, énergivores et dangereux. » C’est par ces propos que les Nations unies ont tiré la sonnette d’alarme pour mettre en garde le monde contre ces véhicules affirmant que plus de la moitié des exportateurs expédient leurs vieilles voitures particulièrement vers l’Est mais aussi au Nigeria et en Libye d’après notre source El Watan.

Lors d’un contrôle des autorités néerlandaises dans le port d’Amsterdam fin 2019; il a été reporté que l’âge moyen des véhicules en attente était de 18 ans et que leur compteur dépassait les 200.000 km environ rapporte la même source. 93% de ces derniers se présentaient aux normes Euro 3 (commercialisées au début des années 2000) dont une bonne partie était défaillante. Les plus vieilles allaient vers la Gambie et les plus jeunes vers le Maroc.

Qu’en est-il de l’importation des véhicules d’occasion de moins de trois ans pour l’Algérie ?

Nous tenons à rappeler que pour ce qui est de l’Algérie; le ministre de l’industrie Ferhat Aït Ali Braham a déclaré que pour le moment l’initiative qui concerne l’importation des voitures d’occasion de moins de trois ans est gelé mais qu’elle sera tout de même présentée au prochain conseil des ministres pour être débattu; et l’aspect de l’environnement sera surement pris en considération.

Alors que le rapport présenté par le PNUE stipule qu’entre 2015 et 2018; 14 millions de véhicules légers d’occasion ont été exporté dans le monde; il est démontré qu’environ 80% de celles-ci sont envoyées vers des pays à faible et moyen revenu, dont la moitié vers l’Afrique d’après l’Un Environnement. Selon notre source, c’est l’absence de normes de réglementations qui facilite le trafic dans ce secteur.

Article recommandé :  Automobile Algérie : 6 concessionnaires pour ajuster le cahier des charges

Islam – Occident : Zemmour et Onfray évoquent une guerre de civilisations

Article précédent

Foot : Le message d’amour de Taylor Ward à Riyad Mahrez

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.