Importation de voiture, retrait de permis, subvention, chômage, TVA : le point sur la situation

Algérie – Dans ce numéro du jeudi 06 janvier 2022, vous retrouverez toute l’actualité sur l’importation de voiture, le chômage, la TVA, le retrait de permis et la subvention. On vous explique tout, juste en bas. 

La loi de finances pour l’année 2022 est entrée en vigueur samedi 1er janvier. En Algérie, le nouveau PLF comporte de nombreuses nouvelles dispositions relatives à l’importation de voiture, le chômage. Il comprend aussi des modifications sur les subventions, sur le code de la route et sur la TVA. Ainsi, nous avons décidé de vous faire un petit tour sur ces nouveaux changements. 

Commençons par le dossier le plus attendu par les Algériens. Il s’agit sans doute de l’importation de voitures en Algérie. À ce propos, le gouvernement a décidé de mettre en place un nouveau cahier des charges. Ce dernier devrait être prêt à la fin du mois de Mars. Suspendu depuis 2 ans, l’importation de véhicules neufs dans notre pays devrait reprendre en ce début d’année. Cependant, les experts du domaine attendent cette reprise pour fin 2022. 

Dans le même sillage, au cours du dernier trimestre de l’année 2021, une information a allumé la toile en Algérie. Celle-ci est relative à la fin des retraits de permis de conduire dans notre pays. De ce fait, de nombreux citoyens s’interrogent si cette mesure a été réellement prise par le gouvernement. Selon les dernières informations, la réponse est non. Les membres du parlement n’ont pas voté cette loi. 

Allocation chômage, subvention, TVA : ce qui va changer en 2022  

Penchons à présent sur un autre dossier d’une importance majeure aux yeux du consommateur algérien. Il s’agit des subventions de l’État sur les prix de quelques produits alimentaires. La loi de finance 2022 a confirmé la levée de ces subventions. Néanmoins, cela n’est pas encore effectif. Il faudra attendre la mise en place des textes d’application. Comme pour l’allocation chômage, dont nous allons parler dans les lignes suivantes. 

Promise par le Président Tebboune, l’allocation chômage est la grande nouveauté du PLF 2022. Elle a été inscrite dans l’article 190 du projet de loi de finance 2022. Cependant, cette nouvelle mesure n’est pas encore entrée en vigueur. Car le gouvernement attend d’abord la matérialisée avec un décret exécutif. L’allocation chômage est probablement attendue avant la fin du premier trimestre de l’année en cours. 

L’autre bonne nouvelle de ce PLF 2022, c’est la levée des taxes sur les entreprises disposant du label Start-up. Cette catégorie est exonérée de toutes taxes pour une durée de 4 ans. Par ailleurs, l’information sur le retour de la TVA à 19 % pour l’e-commerce s’avère une simple rumeur. Donc elle reste maintenue au taux appliqué habituellement, celui de 9 %.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes