AccueilÉconomieAutomobileImportation de voiture en Algérie : « la délivrance d’agréments est imminente...

Importation de voiture en Algérie : « la délivrance d’agréments est imminente »

Algérie – Le ministère de l’Industrie et des Mines a reçu, hier, un groupe de concessionnaires automobiles, afin de discuter de la délivrance des agréments liés à l’importation de voiture neuve qui ne saurait, apparemment, tarder. On vous en dit plus juste ci-dessous. 

- Advertisement -

En effet, le Secrétaire général du ministère de l’Industrie Ahmed Zaid a accueilli, ce mardi, un groupement des concessionnaires. Cela, en présence du nouveau directeur de l’industrie, à savoir Abdelaziz Guend. Il a donc été question lors de cette réunion d’aborder plusieurs sujets relatifs à l’importation de voiture en Algérie, notamment la délivrance des agréments. 

Pour les intéressés, Dzair Daily va vous relater, aujourd’hui 18 août 2021, un bref résumé de ce qui a été discuté lors de ce rassemblement. On notera tout d’abord que cette réunion s’est tenue à la demande des concessionnaires automobiles. 

Ces derniers voulaient donc faire part de leurs doutes et de leurs craintes concernant leur activité. Une activité qui s’est vu être suspendue il y a plusieurs années maintenant. Et ce, à cause des problèmes que rencontre le secteur automobile depuis des mois.

À cet égard, le ministère susmentionné a assuré que l’étude des dossiers des importateurs a bien avancé. Par conséquent, lesdites autorisations seront bientôt livrées à leur propriétaire. Et ce, dans les jours à venir, affirme Zaid. C’est en tout cas ce que rapporte le site spécialisé Car Vision Dz dans son édition de ce mardi 17 août 2021. 

La délivrance des agréments a été retardée pour cette raison 

En plus de s’être exprimé sur la délivrance des agréments liés à l’importation automobile, Ahmed Zaid s’est également proféré sur autre chose. Notamment, la cause qui a mené à retarder la remise de ces autorisations. Il s’agit selon l’intervenant de la contamination de trois (03) membres du comité technique par la Covid-19.

Ce qui a amené à ce que ces personnes infectées soient mises en congé forcé et donc interrompre leur activité. Suite à cette réunion, les concessionnaires présents se sont sentis confiants quant à la remise de leur précieuse autorisation. Ils ont remercié les responsables du ministère de l’Industrie qui ont bien voulu les accueillir et écouter leur tracas. C’est ce dont nous informe la même source. 

Les importateurs ont d’ailleurs déclaré que le secteur automobile connaîtra dans les prochains jours « une nouvelle ère ». Une ère qui signera la fin des problèmes ou du moins leur atténuation. Cela, dans le dossier de l’importation automobile qui peine à faire ses preuves depuis de longs mois maintenant. Ce qui, accessoirement, mènera à l’amélioration de la situation économique du pays qui se trouve actuellement au plus bas de l’échelle.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes