Importation de voitures en Algérie : La date de délivrance des agréments fixée

Algérie – Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali, a enfin révélé la date de délivrance des agréments pour l’importation des voitures en Algérie, aux concessionnaires de véhicules neufs.

- Advertisement -

En effet, le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali, a révélé ce jeudi 14 janvier, la date de délivrance des agréments, dits « provisoires » pour l’importation des voitures en Algérie, qui a été fixée au dimanche 17 janvier 2021. Ceci, au profit des concessionnaires de véhicules neufs qui auront rempli toutes les conditions du cahier de charges, indique le site Algérie Eco.

C’est à travers un post sur sa page Facebook officielle que le même ministre a expliqué que la délivrance de ces agréments provisoires accordera aux concessionnaires le droit de commencer les démarches pour pouvoir bénéficier des agréments définitifs. Dans le but, bien sûr, de procéder à l’importation des véhicules neufs selon le décret exécutif 20-227. 

Toutefois, afin de statuer sur le choix des professionnels de l’automobile qui vont bénéficier des nouveaux agréments relatifs à l’importation, plusieurs réunions ont été tenues par un comité technique interministériel. Ce même comité a analysé, précise le premier responsable du secteur, dix (10) dossiers. Parmi ces premiers dossiers, neuf (09) étaient destinés à l’importation des véhicules de tourisme. Tandis qu’un (01) seul dossier concernait l’importation des motos.

Qu’en est-il des dossiers relatifs à la fabrication automobile ?

Pour rappel, le ministre de l’Industrie a déjà indiqué que pour contribuer au développement de la situation économique du pays; l’ouverture de l’importation des voitures neuves en Algérie; représente une première étape afin de satisfaire le marché national. Ceci dit, pour se faire il serait primordial d’encourager la production nationale, et de diminuer l’importation en Algérie. 

Dans ce contexte, le comité chargé de l’étude des dossiers relatifs à la fabrication des véhicules, n’a étudié qu’un seul dossier sur les dix-huit (18) dossiers déjà déposés. De ce fait, le ministre a déclaré que la procédure d’étude de dossier relative aux deux activités; de fabrication et d’importation des véhicules va se poursuivre jusqu’à épuisement de tous les dossiers.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes