Automobile

Importation de véhicules en Algérie : Vers la fixation de quota par an

0
importation véhicules Algérie
S'abonner :

Algérie – Selon une récente déclaration du ministre de l’Industrie Ferhat Aït Ali Braham, les importations des véhicules neufs en Algérie vont se limiter à environ 200.000 unités par an.

En effet c’est ce qu’a indiqué le premier responsable du secteur de l’industrie dans le pays, Ferhat Aït Ali Braham; au cours de son passage sur une chaîne privée; rapporté ce 1er septembre par le média spécialisé dans l’actualité économique, Algérie Eco. « Nous avons envisagé un quota d’importation depuis l’étranger, vers l’Algérie, de 200.000 véhicules de moyenne gamme par an »; a-t-il révélé.

Selon lui, il n’est plus possible de continuer dans la même cadence des importations des années précédentes en plusieurs milliards de dollars. S’agissant des véhicules de moyenne gamme; Aït Ali a affirmé dans ce contexte que le nouveau cahier des charges favorise l’importation des véhicules de moyenne gamme. 

« Tout en respectant certaines normes de sécurité »; a-t-il promis; précisant que cette démarche a pour objectif d’importer des voitures pour la classe moyenne; dont les prix varient de 10.000 à 12.000 dollars. D’autre part, le membre du gouvernement a fait savoir que les nouvelles dispositions d’importation; imposent des conditions très strictes concernant les véhicules de haut de gamme; dont les prix atteignent les 40.000 dollars.

Importation de véhicules en Algérie : Cahier de charge et candidats, Aït Ali répond

Poursuivant son intervention, le ministre de l’Industrie a déclaré que jusqu’à présent; son département n’a reçu aucune personne souhaitant retirer le cahier des charges. Afin de simplifier et faciliter cette tâche, il a annoncé l’ouverture d’un portail électronique par lequel les postulants suivront l’avancement de leurs dossiers.

Toutefois, le membre de l’exécutif a tenu à spécifier qu’avec le nouveau cahier des charges, aucun investisseur n’a l’agrément, car les nouvelles règles annulent systématiquement les anciennes autorisations; a-t-il tranché.

Pour rappel, le cahier des charges régissant les conditions d’importation des véhicules neufs en Algérie est officiellement entrée en vigueur le 19 août dernier; dont le décret promulgué est paru dans le numéro 49 du Journal Officiel (JO). Cela dit, entre agrément provisoire et définitif, il y a tout un dossier à fournir spécifié précédemment.

Article recommandé :  Algérie : Assouplissement de la règle 51/49 pour l’industrie automobile ?

Algérie : Langue française à l’école.. Al Jazeera s’en prend au RCD

Article précédent

Ouverture des frontières en Algérie : Les réponses d’un député

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.