14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation et construction automobile en Algérie : Ait Ali précise

Importation et construction automobile en Algérie : Ait Ali précise

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre Algérien de l’Industrie et des mines, Ferhat Aït Ali, donne des précisions aux sujets de l’importation, mais aussi de la construction automobile en Algérie.

En effet, le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali, a donné davantage de détails sur la construction et l’importation automobile en Algérie. Dans le détail, il a indiqué lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le mercredi 6 janvier, au siège de son ministère, que l’Algérie serait en négociation avec deux grands constructeurs automobiles mondiaux, dans le but d’investir dans le pays, selon le quotidien francophone Liberté.

Selon le même interlocuteur, « Il s’agit de gros projets d’industrie mécanique qui généreront des écosystèmes dans lesquels évolueront plusieurs de leurs équipementiers et sous-traitants ». En donnant plus de précision; le ministre a déclaré qu’il s’agirait de deux marques reconnues; une européenne et l’autre asiatique, sans pour autant divulguer les noms de ces dernières. 

- Publicité -

Toutefois, dans la même conférence, Ferhat Aït Ali, indique que ces négociations sont fondées sur des bases solides. Ceci, dans le but de garantir une relance de l’industrie automobile différente de celle déjà pratiquée. D’où l’intérêt apporté à ces négociations avec deux constructeurs automobiles de renommée mondiale.

D’autres projets en vue dans le secteur automobile en Algérie

D’autre part, au sujet de l’importation des véhicules en Algérie; les premiers accords seront validés à partir de la semaine prochaine; indique le ministre. Ceci, tout en précisant qu’une multitude de dossiers sont finalisés. Ainsi, qu’une commission se réunira dimanche 10 janvier; afin de commencer à libérer les concessions. 

Cependant, le même responsable insiste sur le fait que ces agréments viennent dans le but de faire profiter le pays, et non les étrangers. De plus que d’autres projets sont en cours d’exécution dans le même secteur; en ce qui concerne les véhicules utilitaires; comme les camions et les tracteurs, indique le même quotidien Liberté.

- Publicité -

Ceci dit, au sujet du secteur public, le ministre a déclaré que le gouvernement algérien a bien l’intention d’étudier la situation de ce secteur comme il se doit. Dans le but toujours, de mettre en place un nouveau mécanisme de redressement. D’autant plus, qu’un travail d’analyse très approfondi a déjà été fait et finalisé, afin de servir de base d’étude pour une meilleure relance.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -