7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
lundi, 22 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation automobile : les voitures neuves entreront en Algérie en mars dans...

Importation automobile : les voitures neuves entreront en Algérie en mars dans ce cas

Publié le

- Publicité -

Automobile – Selon les déclarations du président de l’APOCE, l’importation des voitures neuves en Algérie se fera au mois de mars dans un seul cas. Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails. Et ce, dans cette nouvelle édition du samedi 4 mars 2023. 

En effet, le président de l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et de son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, s’est prononcé sur l’importation des voitures neuves en Algérie. Selon lui, cette opération s’effectuera en mars dans un seul cas. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire les lignes qui suivent. 

Au fait, le premier responsable de l’APOCE a affirmé que l’importation de nouveaux véhicules en Algérie est possible en ce mois de mars. En revanche, cela est réalisable sauf dans un seul cas. Soit l’entrée des nouveaux engins peut avoir lieu avec le lancement de fabrication de voitures dans l’usine Fiat. Il s’agit d’une infirmation que rapporte Sayarat Live qui cite le journal Sabq Press comme source. 

- Publicité -

« Personnellement, j’exclus l’entrée de voitures ce mois-ci, à moins que l’importation de voitures ne coïncide avec le début de la fabrication dans l’usine Fiat », a-t-il déclaré. D’après ses dires, cela revient au fait que les voitures Fiat seront les premières à être commercialisées aux Algériens en ce mois de mars.

Importation de voitures en Algérie : les responsables se prononcent

Dans le même sillage, Mustapha Zebdi a clarifié le malentendu qui prévaut sur la licence préalable. « Nous devons savoir que les licences préalables pour l’importation de véhicules ne signifient pas nécessairement que ce client obtiendra l’approbation. Celle-ci est seulement une approbation du dossier qui a été rédigé » a-t-il expliqué.

De son côté, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a affirmé, jeudi dernier, l’octroi de 27 autorisations préalables. Soit pour plusieurs marques de voitures, camions, bus et vélos. « Le processus d’investissement a été lancé. Et certains investisseurs ont déposé des dossiers liés à la demande d’approbation finale », a-t-il déclaré.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -