13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
dimanche, 23 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileImportation automobile en Algérie : vers la réduction du délai de renouvellement...

Importation automobile en Algérie : vers la réduction du délai de renouvellement des licences Moudjahidine ?

Publié le

- Publicité -

Automobile – Suite à l’annonce concernant la reprise de l’importation de voitures en Algérie, la question de réduction du délai de renouvellement de licences Moudjahidine pour véhicules revient sur le tapis. Apprenez-en d’avantages à ce sujet dans la suite de cette édition du jeudi 13 avril 2023. 

C’est une formule largement partagée en Algérie, l’importation d’un véhicule automobile grâce aux licences Moudjahidine. Ce document est réservé aux anciens combattants et aux invalides de la guerre libération nationale. Cette formule d’achat permet donc de ne pas payer les droits de douanes. 

Cette question devient vraiment d’actualité avec l’annonce concernant la reprise de l’importation des voitures neuves et d’occasions. En effet, l’année 2023 s’annonce comme étant celle de la relance pour le secteur de l’automobile. Et ce, après cinq ans de stagnation.  

- Publicité -

Pour rappel, les pouvoirs publics ont décidé d’autoriser les particuliers à importer des véhicules de moins de trois (3) ans. D’autre part, le ministère de l’Industrie a accordé les premières licences d’importations de voitures neuves aux concessionnaires. Il s’agit notamment des représentants des marques Fiat, Opel et Jac. 

Réduction du délai de renouvellement des licences Moudjahidine : le ministre tranche sur la question 

Ainsi, le ministre des Moudjahidines et des ayant-droit, Laïd Rebiga, a évoqué la question. Cela, lors d’une scène plénière de l’Assemblée Populaire Nationale (APN). Celle-ci s’est tenue ce jeudi 13 avril, comme le rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar.

Dans le détail, le premier responsable du secteur a répondu à une question d’un député. Et ce, au sujet de la réduction du délai de renouvellement des licences Moudjahidine pour les véhicules de 5 à 3 ans. À ce propos, le ministre a expliqué que les licences d’importation de voitures pour les moudjahidines sont accordées tous les cinq (5) ans. Une période déterminée par la loi en vigueur, a-t-il encore souligné.

- Publicité -

Par ailleurs, il a également indiqué qu’il n’est pas possible de réduire la période d’importation des voitures par le biais de cette licence à trois (3) ans. Car cela pourrait, selon ses dires, être une cause de « spéculation ». Dans ce sens, il a ajouté que cela entraînerait de nouvelles charges pour le Trésor public.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -