AccueilÉconomieAutomobileImportation automobile en Algérie : dépôt record des demandes d’agrément

Importation automobile en Algérie : dépôt record des demandes d’agrément

Algérie – Longtemps attendu, le dépôt des dossiers de demande d’agrément pour l’activité d’importation automobile a démarré, hier, pour le plus grand bonheur des concessionnaires. On vous en parle ce 16 juin 2021.

L’année 2021 ne semble pas suivre le même sillon que la précédente. La Commission technique interministérielle en charge d’autoriser les concessionnaires d’importer les véhicules est sur le point d’entamer son activité. Et il semble déjà qu’une masse de travail l’attend. À peine les portes du ministère de l’Industrie ouvertes, les demandes d’agrément d’importation automobile, en Algérie, pleuvent de toutes parts. 

Ils sont en effet plusieurs candidats, à la conquête du fameux sésame, à s’être déplacés, mardi, au ministère de l’Industrie et des Mines. Tous n’espèrent qu’une chose : une autorisation qui leur permettra d’exercer, à nouveau, l’activité de concessionnaire automobile. Mais seuls les opérateurs économiques qui répondent aux conditions, contenues dans le cahier des charges, verront leur vœu s’exaucer.

À cet effet, le ministre Mohamed Bacha a attiré l’attention des prétendants sur un point qui semble avoir une importance capitale. Il les a alors invités à bien veiller à ce que les clauses soient rigoureusement respectées. Celles imposées dans le cahier des charges. Il leur a rappelé, de surcroît, qu’ils doivent procéder au dépôt de leurs demandes d’inscription au niveau du secrétariat technique.

Celui du Comité chargé du traitement des demandes pour l’obtention d’agréments. Ils doivent le faire, souligne le responsable, tous les dimanches et mardis. Il leur suffit de faire route vers le siège du ministère de l’Industrie. C’est ce qu’a précisé en outre le membre du gouvernement. 

Algérie : quelles sont les marques concernées par l’importation de voitures ?

À en croire le quotidien spécialisé Car Vision Dz, le nombre de modèles concernés par cette opération atteint, pour l’heure, le chiffre de huit (8). Selon les informations du même média, plusieurs types de véhicules figurent dans la liste. Soit des particuliers, utilitaires ou encore poids lourds. Les concessionnaires, dont les dossiers auront été retenus, importeront, dans un premier temps, des voitures d’Asie.

En effet, l’origine des marques des prochaines voitures importées sera globalement asiatique. L’arrivée de celles en provenance d’Europe devra se faire postérieurement. D’après notre source, il semble que l’Allemande Opel sera le premier modèle européen à faire son grand retour sur le marché automobile en Algérie.  

Il est nécessaire de rappeler que le Comité technique interministériel débutera, à partir de la semaine prochaine, l’étude des dossiers des concessionnaires. Ladite instance analysera chaque candidature pour voir si elle répond aux prérequis qu’exige le ministère de l’Industrie. L’examen des demandes s’effectuera ainsi selon un ordre chronologique du dépôt des dossiers sur la plateforme numérique dédiée à cet effet.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes