AccueilÉconomieÉnergieQuel impact sur l’Algérie aurait la suspension de l’Allemagne du gaz russe...

Quel impact sur l’Algérie aurait la suspension de l’Allemagne du gaz russe via Nord Stream 2

Algérie – Les prix du gaz atteignent des niveaux records suite à la décision de l’Allemagne de suspendre le gazoduc Nord Stream 2. Retrouvez plus de détails dans la suite de cet article du mercredi 23 février 2022. 

En effet, le gouvernement allemand a annoncé, hier, la suspension de l’autorisation du Nord Stream 2. Cette décision de l’Allemagne a engendré une hausse des prix sur le marché mondial du gaz, y compris pour celui de l’Algérie. Il est à noter que le gazoduc en question relie l’Allemagne et la Russie. Cela via un tube de 1.230 Km sous la mer Baltique d’une capacité de 55 milliards de M3 de gaz par an. 

Dans le détail, l’Agence fédérale allemande de régularisation de l’énergie a affirmé, mardi 22 février, qu’elle avait suspendu l’autorisation du Nord Stream 2. Justifiant cela par un obstacle juridique. Cette décision risque de retarder l’approbation attendue par les Russes. Car celle-ci reste la dernière étape avant la mise en service de ce projet. Ce dernier permettra au gaz russe d’atteindre le réseau européen.  

Toutefois, sans cette certification, le gazoduc reliant l’Allemagne et la Russie ne peut pas être mis en service. Par ailleurs, l’autorité allemande a écrit dans un communiqué que la certification de gazoduc reste possible. Et ce, si les Russes respectent certaines dispositions de la législation allemande et européenne. Il s’agit de toutes manières de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk

Le prix du gaz augmente de 12 % 

Dans ce sillage, l’annonce allemande a suscité une hausse des prix du gaz sur le marché européen et mondial. Selon la même source, les prix du gaz ont augmenté de 12 %. Au moment où l’Europe assiste déjà à des tarifs records. Cela en raison de la forte demande mondiale dans un contexte de reprise économique. 

Lors de la dernière séance au centre TTF aux Pays-Bas, les contrats en termes sur le gaz ont connu une hausse pour le mois de mars prochain. Le prix du gaz européen a atteint 940 dollars par un millier de mètres cubes. Alors qu’il était estimé à 937 dollars au cours de la séance de lundi 21 février. La source susmentionnée a indiqué que les prix ont augmenté de 10 %.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes