Immobilier en Algérie : pourquoi le prix de l’immobilier neuf ne devrait pas baisser dans les prochaines années ?

Immobilier – Après la crise sanitaire, beaucoup ont attendu la baisse des prix de l’immobilier neuf en Algérie. Serait-ce vraiment le cas ? Dans l’édition du 14 juillet 2022, nous vous livrons la réponse à cette interrogation. Alors, ne bougez pas !  

L’arrivée de la pandémie Covid-19 a bouleversé le monde entier, y compris tous les secteurs. Le virus a notamment impacté les prix du marché de l’immobilier neuf en Algérie. Comment ont évolué les prix ? Risquent-ils de s’écrouler à nouveau ? À toutes ces questions, nous mettons la lumière sur tous les détails.

Il semblerait que les prix de l’immobilier aient légèrement baissé ces derniers temps, mais ils n’ont pas croulé pour autant. De toute évidence, le coût de l’immobilier varie en suivant les variations de la concurrence commerciale. Néanmoins, les prix continuent à flamber. La cause ? L’irrégularité entre l’offre et la demande est une première raison.

Comme vous pouvez le constater, sur le site OuedKniss, ce n’est pas la demande d’habitation qui manque. Mais bien le contraire. La seconde raison revient à la stagnation de l’immobilier durant la période du confinement. Cette dernière a provoqué la clôture de l’étude notariale, la suspension des échanges et de la mise en chantier et d’autres.

Le marché de l’immobilier ne risque pas l’effondrement

Rappelons, par ailleurs, que les raisons suscitées engendrent l’accentuation des prix. En plus, l’achat des terrains a coûté cher pour les promoteurs. S’ajoute à la liste la hausse des prix des matériaux de construction. Le coût du matériel ne cesse de grimper qui mène vers l’annulation des projets d’acquisition d’un bien neuf voire l’abandon.

Cette dernière raison reste la seule à affecter une grande partie de l’augmentation des prix de l’immobilier neuf. Et ce n’est pas tout ! Si vous pensez que la baisse du montant va perdurer, nous vous informons qu’il ne faudrait pas être autant rassuré. Pourquoi ? D’après certaines estimations, le prix de l’immobilier neuf en Algérie va encore flamber, puisque le coût est soumis à la loi de la demande et de l’offre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes