Immobilier Algérie : l’offre explose et les prix des logements se dirigent vers la baisse

Immobilier – L’Algérie enregistre une chute libre des prix de logements dans un contexte de hausse de l’offre et de diminution de la demande. Quelles en sont les raisons ? Une question à laquelle nous allons tenter de répondre dans la suite de cette édition du mardi 19 juillet 2022. 

En effet, le président de la FNAI (Fédération nationale des agences immobilières), Abdelhakim Aouidat, a récemment évoqué le sujet relatif à la situation actuelle du secteur de l’immobilier en Algérie et la baisse des prix de logements. Selon lui, la raison de cette chute des coûts en est attribuée à un désintérêt des consommateurs algériens.

Un désintérêt dû à la distribution des 160.000 logements le 5 juillet dernier, à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance, a-t-il expliqué. Il s’agit là d’une information que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echorouk.

Effectivement, Abdelhakim Aouidat a déclaré dans une entrevue, accordée hier à la susdite source médiatique, que toutes les transactions immobilières se déclinent, y compris l’achat, la vente et la location. Les prix deviennent ainsi peu compatibles avec le pouvoir d’achat qui baisse continuellement en Algérie.   

En plus de l’activité commerciale qui affecte le capital de nombreuses entreprises. Celles-ci ont cessé de louer et d’acheter des biens immobiliers, entraînant une carence dans le marché. En sus d’une stagnation des opérations d’achat et de vente à des niveaux sans précédent, poussant les vendeurs à réduire en permanence les prix.

Secteur immobilier en Algérie : les précisions d’Aouidat 

Par ailleurs, Abdelhakim Aouidat a déclaré que la chute des prix revient notamment au fait que les citoyens louent leurs logements subventionnés à des tarifs symboliques. Le taux de cette chute oscille actuellement, selon le premier responsable de la FNAI, entre 20 et 30 %.

« Une situation liée à la poursuite du processus de distribution massive de logements à l’échelle nationale dans le cadre de la commémoration du 60e anniversaire de l’indépendance nationale ». C’est ce qu’a encore expliqué le même responsable. 

Il est à noter que le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi, a confirmé que l’Algérie a distribué, depuis le début de l’année 2020, plus de 700.000 logements dont a pu bénéficier 3 millions de citoyens algériens. Selon les spécialistes, l’Algérie devra bientôt sortir de la crise du logement. La stabilité des prix de l’immobilier se fera, de leurs avis, progressivement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes