21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mercredi, 24 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieImmobilierImmobilier en Algérie : De nouveaux logements dotés d’énergie solaire ?

Immobilier en Algérie : De nouveaux logements dotés d’énergie solaire ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – D’après le ministre de la Transition énergétique, Chems Eddine Chitour, le secteur immobilier du pays se redirige vers la mise en place des panneaux solaires photovoltaïques, qui absorbent l’énergie solaire, dans les terrasses des nouveaux logements.  

La transition énergétique à laquelle aspire le pays depuis des années, s’impose comme un inévitable et inéluctable destin. Pour rattraper le retard qu’accuse le pays en la matière, le secteur immobilier et celui des énergies en Algérie s’attellent à l’élaboration d’un nouveau cahier des charges qui permettrait d’installer des panneaux photovoltaïques sur les terrasses, ou d’autres parties, des nouveaux logements pour absorber l’énergie solaire. 

C’est en effet ce qu’a révélé le ministre de la Transition et des énergies renouvelables, Chems Eddine Chitour devant les sénateurs du Conseil de la Nation (Sénat), le 25 mars 2021 dernier. Selon ses dires, son département travaille actuellement en collaboration avec le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme. 

- Publicité -

| Lire aussi : AADL2 Algérie : Octroi de certificats d’affectation à 60.000 bénéficiaires

Le but étant de rédiger un cahier des charges portant sur ce gigantesque projet. Un peu plus loin, il a tenu à avancer quelques détails. Ainsi, le même responsable a fait savoir que la conception de ce projet est prévu pour l’année 2022. C’est en tout cas ce qu’a indiqué l’APS dans un article paru ce jeudi 25 mars. 

Apparemment, cette solution écologique permettrait de réaliser des logements qui respectent, non seulement la nature, mais aussi la volonté de rompre avec la surconsommation. Parce que la dépendance aux hydrocarbures nous y pousse, l’immobilier en Algérie s’avère être sur la voie de se convertir au naturel.

Ce sont les seuls détails qu’a avancés le ministre sur le sujet. Dans le même sillage, Chitour s’est également exprimé sur un méga- projet similaire, qui n’est autre celui portant sur la production de 1.000 mégawatts (MW) d’énergie électrique à partir du soleil. Il a ainsi confirmé que ce dernier a été maintenu.

- Publicité -

| Sujet connexe : Énergie en Algérie : Voici pourquoi le projet Desertec n’a pas abouti

Pour ce qui est de sa réalisation, il a indiqué qu’il débutera lui aussi en 2022. Selon le même locuteur, le projet en question concernera dix (10) wilayas du pays. Dans le détail, la superficie requise est de 2.000 hectares, souligne-t-il. Chitour explique, dans le même ordre d’idées, que pour produire 1 mégawatt, le pays devra consacrer, à cet effet, de 2 à 3 hectares. 

Le ministre a tenu à noter ensuite que ce projet permettrait au pays d’économiser 1.5 million m3 de gaz naturel. Chitour a également mis en exergue la nécessité de travailler en partenariat avec quelques pays dans sa réalisation. Il s’agit des acteurs majeurs du développement de l’énergie solaire. Il a cité entre autres, la Chine, l’Allemagne ou encore les États-Unis. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -