21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
jeudi, 23 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieImmobilierImmobilier Algérie : du nouveau concernant les souscripteurs LPP

Immobilier Algérie : du nouveau concernant les souscripteurs LPP

Publié le

- Publicité -

Immobilier – L’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) en Algérie a fait part d’une nouvelle annonce concernant les souscripteurs LPP. Voici ce que vous devez savoir à ce sujet dans cette édition du 27 mai 2022.

En effet, l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) en Algérie a publié un communiqué à travers sa page Facebook qui concerne les souscripteurs inscrits pour l’acquisition d’un logement public promotionnel (LPP) le 23 mai passé. Retrouvez l’information complète dans le numéro de ce vendredi 27 mai.

Effectivement, l’Entreprise nationale de promotion immobilière a publié une nouvelle note qui intéresserait les souscripteurs au programme LPP. Notamment, ceux ayant procédé à l’inscription le 23 mai dernier au niveau des 1.200 logements à Sidi Bennour Q24. Ainsi que les 1.000 logements LPP Q19. Les intéressés devront présenter leurs dossiers au niveau de la direction des projets à Ouled Fayet au niveau de la Capitale.

- Publicité -

Les souscripteurs LPP sont donc invités à se rapprocher de la direction des projets pour finaliser les démarches administratives et financières en prévision de la remise des clefs. Et ce, dans un délai n’excédant pas 15 jours à compter de la date de souscription. L’entreprise en question a, en outre, précisé qu’ils doivent se munir de certains documents.

LPP Algérie : le dossier à fournir

Dans le détail, les souscripteurs concernés par le programme LPP doivent se munir de la carte d’inscription. En plus du formulaire d’inscription signé et cacheté disponible sur le site officiel de l’établissement. En outre, on mentionne également l’accord signé et certifié, une attestation de travail. Ou une copie du registre de commerce pour les commerçants.

En sus, ils devront présenter les trois (3) dernières fiches de paie, un bulletin de salaire annuel et l’affiliation à la CNAS. Mais aussi l’extrait de naissance du souscripteur et du conjoint. À cela s’ajoute une copie de la carte nationale et enfin d’un certificat de résidence, conclut le communiqué.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -