Immobilier

Immobilier en Algérie : Voici les logements LPP qui seront bientôt livrés

2
logements LPP
S'abonner :

Algérie Un lot d’édification de type logements « LPP », sera prochainement livré dans les quatre recoins du pays; afin de satisfaire l’attente des souscripteurs.

L’Entreprise Nationale de Promotion Immobilière (ENPI), lance un appel aux divers adhérents à la formule de logements LPP. En effet, ladite institution incite les souscripteurs au programme de logements LPP, de se rendre aux départements commerciaux afin de débourser le dernier montant de leurs logis. 

Par ailleurs, la déclaration communiquée hier, 15 juillet 2020 par l’ENPI, stipule que les portions territoriales concernées par cette régularisation de dépôt monétaire sont, ceux d’Alger, plus précisément d’Ali Amrane, Souidania. De plus, la wilaya d’ Annaba, Blida, Bejaia, Mostaganem, ainsi que Tissemsilt et Tiaret incluses par cette mise à jour. 

En outre, les zones de construction indiquées par le communiqué, mentionne le site des 144 logis LPP d’Ali Amrane 6; dont la direction de supervision du projet se situe à Rouiba, Alger. Notamment les 260 LPP retrouvés au Plateau Souidania, dont les services des projets d’Ouled Fayet à Alger, s’en charge. 

Logements LPP en Algérie : quelles sont les wilayas concernées par la régularisation monétaire ? 

En sus, la wilaya 9 entre autres, Blida comprise dans cette liste indicatif. A ce titre, l’opération lançait viser la zone de Larbaa, de par les 80 logements promotionnels publics qu’elle recueille. A ce répertoire, les chantiers d’Annaba retrouvés à Chiba 1 et Chiba 2, y sont annexés. 

De plus, les 300 Logements LPP de Mostaganem y figurent également; et les souscripteurs affectés aux bâtiments de 1 à 9 devront impérativement se présenter afin de s’acquitter de la dernière tranche de paiement. Cet additionnement, regroupe parallèlement les 28 habitations d’El Kseur à Bejaia, les 218 constructions de Tiaret; ainsi que les 36 logis de Tissemsilt. 

Rappelons, qu’en mi-juin dernier le PDG de l’ENPI, Hafedh Soufiane, s’est rendu dans diverses wilayas du pays; pour statuer de l’état d’avancement des chantiers de réalisation des logements promotionnels publics. 

A cet effet, il a révélé une stagnation de ces derniers, en vue de la crise sanitaire qui impose un gèle total de cette activité. Cependant, l’audit établi par Hafedh Soufiane, a cerné l’ensemble des omissions entravant la finalisation des projets LPP. 

Article recommandé :  L’Algérie fait appel à la France pour rénover ses anciens quartiers

Classement Banque Mondiale : L’Algérie 4e puissance économique en Afrique

Article précédent

Transavia exclut l’Algérie du programme de sa reprise des vols ?

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Tous les souscripteurs se préparent à recevoir leur logement pour y abriter leur famille . Mais la majorité s’empressé pour les recevoir et les louer. Faisant ainsi une affaire puisque le montant de la location représente le double de la mensualité à payer.
C’est ainsi que l’État doit suivre au niveau local toutes ces opérations de réception et enclencher une vérification des occupants dans les six mois après. Les principaux inconvénients de ces sous-locations c’est l’environnement des cités qui s’en ressent , puisque celui qui loue se désengage des opérations d’embellissement de la cité .

Mellah hocine

De ces locations , on retrouve des bureaux , des cabinets et autres activités commerciales au sein des cités , ce qui nuit à la tranquillité et à la paix des résidents.