Immobilier en Algérie : le fisc dévoile nouveau référentiel des prix

Immobilier – Le fisc vient de dévoiler un nouveau référentiel des prix de l’immobilier en Algérie. Dzair Daily vous donne plus de détails dans les lignes qui suivent ce jeudi 19 mai 2022.

En effet, la direction générale des impôts a publié un nouveau référentiel des prix pour la période 2021-2022. Ce référentiel du fisc reprend les fourchettes de valeurs vénales (prix) de l’immobilier en Algérie. Selon les wilayas, les communes, les zones et les types de biens. La DGI a expliqué que les fourchettes des prix indiquées dans ce référentiel ont été établies en suivant 3 critères.

Dans un premier temps, la nature de l’immeuble est étudiée. Il peut s’agir d’un immeuble individuel, collectif ou semi-collectif, hangar, locaux commerciaux ou autre. Dans un second lieu, le type de l’immeuble est pris en compte ( standing, amélioré, économique ou précaire). Puis, le dernier critère pris en compte pour déterminer la fourchette des prix est la zone où se situe le bien.

Il faut savoir que la valeur vénale d’un bien est le seul montant que la législation fiscale en vigueur prend en compte pour déterminer la base imposable aux droits d’enregistrement. Mais aussi la taxe de publicité foncière et l’impôt sur le revenu global. Ces explications ont été fournies par la direction générale des impôts puis reprises par TSA Algérie.

Les prix de l’immobilier à Alger et Oran selon la DGI

Concernant les prix de l’immobilier en Algérie, les données de la DGI, pour la capitale, montrent que le prix du mètre carré peut varier du simple au triple. Et ce, selon les quartiers. On notera d’ailleurs que les communes de Hydra et El-Mouradia et Chéraga sont les plus chères. Le mètre carré d’un bien individuel peut atteindre les 379.500 DA. 

Par ailleurs, les locaux commerciaux, dans la commune de Chéraga peuvent atteindre les  462.000 DA. Ce prix monte jusqu’à 517.500 DA pour un local dans une artère commerciale d’Alger centre. Toujours selon le fisc, la ville d’Oran obéit aux mêmes critères de détermination des prix des biens. Ainsi, les prix du mètre carré d’un bien individuel, selon la localisation, le type et la nature de l’immeuble oscille entre 51.000 et 136.000 DA.

En outre, le prix du mètre carré sur les locaux commerciaux dans la région d’Oran dans l’artère commerciale d’Es Sénia varient entre 91.000 et 104.000 DA. La DGI a précisé que ces prix de références seront actualisés périodiquement en fonction des évolutions du marché. Ils seront alors diffusés sur son site internet afin d’assurer au citoyen le maximum de transparence.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes