23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
samedi, 13 juillet 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesImmigration : top 10 des métiers clés pour obtenir un visa en...

Immigration : top 10 des métiers clés pour obtenir un visa en Autriche

Publié le

- Publicité -

Voyage – Décrocher un emploi en Autriche peut s’avérer être une aubaine pour les jeunes Algériens aspirant à une carrière en Europe. Face à une pénurie de main-d’œuvre, le pays germanophone d’Europe centrale s’ouvre aux talents étrangers, offrant des opportunités dans divers secteurs. Cet article met en lumière les métiers les plus demandés en Autriche qui peuvent faciliter l’obtention d’un visa de travail.

L’Autriche, comme plusieurs pays européens, est confrontée à une pénurie significative de main-d’œuvre. Selon les statistiques officielles, le pays a enregistré plus de 202.300 postes vacants au 3ème trimestre de 2023, répartis majoritairement dans les services, l’industrie manufacturière, et les services publics. Cette situation est exacerbée par un déficit de naissances et une augmentation des décès, poussant l’Autriche à se tourner vers la main-d’œuvre étrangère, offrant une opportunité d’obtenir un visa en présentant un liste des métiers clés.

- Publicité -

Voici une liste de dix métiers particulièrement recherchés en Autriche, qui augmentent les chances d’obtenir un visa de travail : ouvriers de la construction, maçons, conducteurs d’engins ou encore électriciens, tuyauteurs. Les professions demandées comprennent également des tourneurs, soudeurs, des peintres, décorateurs d’intérieurs et des mécaniciens et techniciens automobiles. 

On peut notamment inclure des gérants de restaurants, serveurs, commis, plongeurs, des agents commerciaux, caissiers et coiffeurs

et du personnel du secteur de la santé (infirmiers, médecins). Ces professions sont non seulement en demande mais offrent également des salaires compétitifs, comme en témoignent les revenus annuels des travailleurs de la construction et des électriciens.

- Publicité -

Processus de visa et conditions de travail

Pour travailler en Autriche, les ressortissants non-européens, dont des Algériens, doivent solliciter un visa D de longue durée ou une carte Rouge-Blanc-Rouge pour les travailleurs hautement qualifiés. Cette dernière offre un séjour et un permis de travail pour deux ans maximum. Il est crucial de noter que les visas Schengen de courte durée ne permettent pas de travailler en Autriche.

En 2022, l’Autriche a accueilli plus de 900.000 travailleurs étrangers, signe d’une ouverture et d’une demande forte pour la main-d’œuvre internationale. Pour les jeunes Algériens et autres nationalités, l’Autriche représente donc une destination privilégiée pour une carrière prometteuse en Europe.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -