30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
lundi, 15 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéImmigration clandestine Algérie : La Gendarmerie nationale arrête 11 individus majoritairement Marocains

Immigration clandestine Algérie : La Gendarmerie nationale arrête 11 individus majoritairement Marocains

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, les services de la Gendarmerie nationale ont démantelé un réseau criminel composé de onze individus, dont dix Marocains à Oran. Tous les détails sont à suivre dans les lignes ci-après. Découvrez tout, ce samedi 23 septembre 2023.

Le phénomène du trafic de migrants a connu une augmentation ces dernières années. En effet, les services de la Gendarmerie nationale redoublent d’efforts pour remédier à cette pratique illicite qui a coûté la vie à plusieurs jeunes Algériens. Aux dernières nouvelles, la brigade de la GN de Sidi El Bachir à Oran, en Algérie, a démantelé un réseau criminel spécialisé dans l’immigration clandestine, arrêtant onze individus majoritairement Marocains.

- Publicité -

C’est par le biais d’un communiqué que les services concernés ont indiqué que l’opération a pu se réaliser grâce à l’exploitation optimale d’informations sécuritaires confirmées. Cela a permis à la Gendarmerie nationale de localiser des ressortissants marocains candidats à l’immigration clandestine. Ces derniers étaient présents dans l’une des résidences du village de Sidi El Bachir, dans la commune de Bir El Djir à Oran.

Dans les détails, le propriétaire des lieux hébergeait des Marocains en attendant de programmer leur voyage à bord d’embarcations clandestines. Pour appréhender ces malfaiteurs, les services de l’ordre ont coopéré avec le ministère public près le tribunal de Fellaoucene. Les lieux ont été perquisitionnés, et au total, 11 personnes, âgées de 21 à 45 ans, dont 10 de nationalité marocaine ont été arrêtées.

Immigration clandestine : un groupe de Marocains traverse la Méditerranée depuis l’Algérie

En effet, le plan solide organisé par les services de la Gendarmerie nationale en coordination avec le ministère public de la région a été fructueux. Tous les individus impliqués présents sur les lieux se sont vus arrêtés et emmenés au quartier général de la division pour poursuivre l’enquête. En ce qui concerne les preuves, l’opération a permis de saisir des sommes d’argent d’un montant de 545 euros et 390 dirhams marocains. Ainsi que 10 passeports et téléphones portables.

- Publicité -

Suite à la perquisition de la résidence et à l’arrestation des criminels, les principaux suspects ont été déférés devant le parquet compétent. Et ce, pour tentative de trafic de migrants dans le cadre d’un groupe criminel organisé. De plus, ils font face à l’accusation de non-dénonciation du délit de trafic illicite de migrants dans le cadre d’un groupe criminel organisé. S’ajoute à cela le délit de tentative d’immigration clandestine par voie maritime et d’accueil d’étrangers sans permis.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -