14.9 C
Alger
14.9 C
Alger
mardi, 14 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéFranceImams Algériens, Islam en France.. Les révélations de Belmehdi

Imams Algériens, Islam en France.. Les révélations de Belmehdi

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, revient sur la question de l’Islam en France, et évoque entre autres la situation des imams algériens dans le pays.

En effet, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, est revenu, ce mardi 05 janvier, sur la question de l’Islam, et sa place en France, mais aussi, sur la situation des imams algériens dans ce pays. Ainsi, il déclare que le discours de ses professionnels officiant en France, est le plus élevé, selon le site Algérie 360.

Dans le détail, le ministre a affirmé que le discours de l’imam algérien en France est le plus élevé. Ceci, de l’affirmation même des autorités françaises, a-t-il souligné lors du coup d’envoi du concours de détachement des imams pour l’encadrement religieux de la mosquée de Paris. 

- Publicité -

Au cours de ce dit concours, les participants vont passer une épreuve orale, dans le but d’évaluer leurs connaissances en langue française. Mais aussi, le niveau de compréhension du Coran. Une fois admis, ils bénéficieront d’une formation de perfectionnement de langue. Suite à une collaboration entre l’Algérie et les autorités françaises. 

Cette formation va leur permettre la promotion du message de l’Islam, de la modération, mais aussi de l’Algérie et de la fraternité. Toutefois, ce concours comprend 105 imams qui ont été admis suite à une épreuve écrite à laquelle ont participé 538 candidats sur le territoire national. Les candidats retenus, quant à eux, se disputent pour 63 postes d’imam professeur, imam professeur principal et imam enseignant.

Le président français, Macron et les imams étrangers

Le président français, Emmanuel Macron, au sujet des imams étrangers, a annoncé plusieurs décisions structurelles lors d’un discours en novembre dernier. Ceci, en présence des dirigeants du Conseil français du culte musulman. De même, qu’il a demandé à ces dirigeants la rédaction d’une charte des valeurs républicaines. 

- Publicité -

Cette dite charte est destinée à énoncer la fin de l’affiliation des imams étrangers à des États étrangers. Ainsi qu’à appuyer la reconnaissance des valeurs de la République. Le Président a même déclaré qu’il allait en finir, d’ici quatre ans, avec ces imams en détachés en France, par la Turquie, le Maroc et l’Algérie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -