Idir, un Kabyle du monde : Farid Alilat répond aux critiques de la famille du chanteur

Culture – La famille du chanteur kabyle Idir avait exprimé son mécontentement vis-à-vis de l’ouvrage de Farid Alilat. Dans cet article du 15 mai 2022, Dzair Daily vous dévoile la réponse de l’écrivain. Apprenez tout dans les lignes qui suivent. 

Après l’ouvrage « Bouteflika. L’histoire secrète », Farid Alilat a décidé de rendre hommage à l’icône de la musique kabyle, en rédigeant un livre intitulé « Idir, un Kabyle du monde ». Un écrit dans lequel le journaliste et écrivain se penche sur le parcours personnel et professionnel de l’interprète de la chanson éternelle « A Vava Inouva ».

Par conséquent, la famille d’El Hamid Cheriet alias Idir a fustigé l’auteur d’« une biographie non autorisée », explique-t-elle, du regretté ambassadeur de la musique berbère à travers le monde. En effet, les proches de ce dernier ont manifesté leur contrariété à travers un communiqué. Il a été publié sur le réseau social Facebook, dimanche dernier.

D’après les révélations de l’entourage d’Idir, plusieurs passages de cet ouvrage contiennent « un bon nombre d’inexactitudes ». Il ne reflète en rien la réalité, vitupèrent-ils. Une sortie qui ne laisse pas le journaliste de l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique indifférent.

Au fait, Farid Alilat s’est exprimé à son tour. Il s’est manifesté, ce dimanche 15 mai 2022, via son compte Facebook officiel. À travers une publication, l’écrivain a d’emblée mentionné : « Je ne polémiquerai pas en public avec des membres de la famille de Idir sur « une partie » de mon livre ». 

Et au même locuteur de poursuivre : « Encore moins sur le statut de certaines personnes qui ont aimablement accepté de témoigner sur la vie et l’œuvre du chanteur dans le cadre de cette biographie ».

Cependant, il ne s’est pas arrêté là. Le journaliste s’est par ailleurs justifié quant à ses sources qu’il décrit comme étant incontestablement fiables, avant d’évoquer la méthode de récolte d’informations dont il s’est servie pour retracer la vie d’Idir. 

farid alilat idir kabyle

Farid Alilat : « J’ai interrogé une quarantaine de témoins »

En outre, l’auteur francophone a affirmé avoir interrogé une quarantaine de personnes. Celles-ci, a-t-il tenu à souligner, ont partagé des moments de la vie avec le défunt artiste. Il a rappelé que les noms de ces dernières ont même été mentionnés dans son livre. Parmi elles, trois ont relu l’ouvrage et ont dû approuver et apporter certains témoignages au contenu, avant qu’il ne soit publié. 

En sus, l’écrivain a déclaré avoir rencontré la fille du chanteur Idir, Thanina Cheriet. Celle-ci a expliqué qu’elle n’a lu que 8 chapitres sur les 45 au total, exprimant sa désapprobation vis-à-vis de quelques points qu’elle a lus. Tandis que son frère a déclaré qu’il n’a pas consulté le livre « Idir, un Kabyle du monde »

Par ailleurs, Farid Alilat a demandé l’intervention de la fille du chanteur Idir. Cela « afin de recueillir une nouvelle version dans une nouvelle édition du livre qu’il compte publier dans un proche avenir ». L’auteur a en effet révélé ambitionner d’enrichir la biographie en question et d’y ajouter quelques précisions supplémentaires. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes