24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieL'hydrogène vert, la nouvelle carte maîtresse de l’Algérie

L’hydrogène vert, la nouvelle carte maîtresse de l’Algérie

Publié le

- Publicité -

Énergie – Face à un tournant énergétique mondial, l’Algérie émerge comme un acteur majeur dans le domaine de l’hydrogène, notamment vert. Le pays combine un mélange unique de ressources naturelles et d’infrastructures, le positionnant stratégiquement pour une transition énergétique réussie.

L’Algérie, riche de ses vastes étendues désertiques et de ses importantes réserves de gaz naturel, se prépare à jouer un rôle central dans le paysage énergétique de demain. Dans un monde où la lutte contre le changement climatique prend de plus en plus d’importance, l’hydrogène, et plus spécifiquement l’hydrogène vert, est perçu comme une source d’énergie propre prometteuse que l’Algérie compte s’y initier. Le pays, conscient de ce potentiel, a commencé à programmer des projets ambitieux pour sa production.

- Publicité -

Lors d’une intervention en février 2022, le président Abdelmadjid Tebboune a souligné la possibilité pour l’Algérie de devenir un acteur principal dans la sphère de l’hydrogène vert. Évoquant ainsi un rôle majeur dans le chemin de la transition énergétique. Cette volonté nationale est soutenue par des atouts indéniables : une capacité élevée en énergie solaire et des réserves de gaz naturel. En plus des infrastructures bien développées et des coûts de production compétitifs.

En 2023, l’Algérie a franchi une étape supplémentaire en annonçant, par le biais du ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, le lancement de la « Stratégie Nationale pour le Développement de l’Hydrogène ». Cette initiative vise à positionner l’Algérie comme un leader mondial dans la production d’hydrogène.

L’ambition du gouvernement se voit également renforcée par la création d’une division spécifique à l’hydrogène. Cette structure facilitera non seulement la transition énergétique du pays, mais contribuera aussi à l’effort global de lutte contre le changement climatique. De plus, l’Algérie peut compter sur une large gamme d’atouts. Tels que d’immenses ressources solaires, des capacités avancées en matière de recherche et de développement. Ainsi qu’une proximité stratégique avec le marché européen.

- Publicité -

Des études réalisées par le Centre de développement des énergies renouvelables et d’autres organismes de recherche nationaux et internationaux soulignent que l’Algérie pourrait devenir un fournisseur fiable d’hydrogène vert. Et possiblement bleu, non seulement pour des applications locales mais aussi pour l’exportation vers l’Europe.

Face à une demande mondiale croissante, les estimations suggèrent que le coût de production d’hydrogène en Algérie pourrait s’établir entre 2 et 2,5 dollars par kilogramme. Le plaçant ainsi dans une position favorable sur le marché international.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -