AccueilÉconomieHydrocarbures : l’Algérie gagnerait 1,3 milliard de dollars de revenus supplémentaires par...

Hydrocarbures : l’Algérie gagnerait 1,3 milliard de dollars de revenus supplémentaires par mois

Énergie – L’Algérie devrait gagner 1.3 milliard de dollars supplémentaires chaque mois grâce aux hydrocarbures, selon un expert pétrolier international. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cette édition du 31 juillet 2022. 

La guerre en Ukraine a eu des répercussions sur le marché mondial de l’énergie. En effet, sur fond de la réduction des livraisons russes en Europe, les prix du pétrole et du gaz se sont envolés. Si cette flambée fait le malheur de certains pays, elle semble être une aubaine pour d’autres. L’Algérie, l’une des plus importantes nations exportatrices des hydrocarbures, a pu renforcer sa position sur le marché international.   

Dans ce contexte, Dr Mourad Preure, expert pétrolier international, a indiqué que cette flambée des prix des hydrocarbures profite grandement à l’Algérie. D’ailleurs, le président du cabinet Emergy s’est exprimé aujourd’hui dans une déclaration accordée au journal Al Araby Al Jadeed. Cette dernière a été reprise par le média Awras. Dans le détail, l’expert a estimé qu’en ce moment, le pétrole algérien pourrait drainer plus de revenus. 

À ce propos, il a estimé que l’Algérie devrait gagner 1.3 milliards de dollars supplémentaires chaque mois grâce à ses exportations hydrocarbures. Il a fait également état d’une augmentation des recettes des exportations pétrolières algériennes. Selon lui, elles sont passées de 20 milliards de dollars annuellement à 35.4 milliards de dollars au cours de l’année 2021. 

Flambée des prix du pétrole : l’Algérie touche-t-elle le jackpot ? 

Par ailleurs, le même porte-parole a expliqué que les chiffres révélés auparavant n’étaient pas suffisants pour atteindre l’équilibre financier. En soulignant que l’Algérie serait incapable d’augmenter son niveau de production journalier, du moins à 30 % du volume actuel. Ce dernier ne dépasse pas 1.4 millions de barils par jour, selon les révélations de l’expert en question. 

Par ailleurs, le site américain MAS a récemment révélé que le secteur financier algérien connaît une augmentation remarquable, sur fond de hausse des prix du pétrole. Rappelons-le, ce dernier se maintient au-dessus de la barre des 100 dollars le baril depuis quelques mois maintenant. 

Le même site a rapporté que la hausse des tarifs des hydrocarbures a entrainé une augmentation des recettes d’exportation algérienne d’or noir de 75 %. Et cela, au cours des six premiers mois de 2022. Il convient de souligner, en outre, que c’est la première fois depuis huit (08) ans que les revenus d’exportation de pétrole dépassent 15 milliards de dollars.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes