12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieHuile de table : l'Algérie retrousse les manches pour réaliser l'autosuffisance

Huile de table : l’Algérie retrousse les manches pour réaliser l’autosuffisance

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dans le but de réaliser l’autosuffisance, le gouvernement algérien multiplie les mesures, c’est dans ce contexte qu’un programme de culture de tournesol a été lancé pour augmenter la production d’huile de table.

En effet, l’Algérie double d’efforts pour réaliser l’autosuffisance, cela passera ce mois de mars par le lancement d’un programme visant à augmenter la production d’huile de table. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le Secrétaire Général du ministère de l’Agriculture, Hamid Bensaâd. Il a ainsi déclaré que des cultures de tournesol seront entamées au niveau national. Nous vous dévoilerons plus de détails dans la suite de ce numéro du 6 mars 2023.

Le but de cette démarche, selon le même intervenant, est de réduire la facture d’importation. Tout en assurant l’autosuffisance en huile de table. Cette annonce avait également été faite par le ministre de l’Agriculture lui-même, lors d’une interview accordée à la Radio algérienne. Mohammed Abdelhafidh Henni avait alors expliqué que le processus de semage devrait débuter durant le mois en cours et se poursuivra jusqu’en avril.

- Publicité -

Algérie : le ministère de l’Agriculture encourage la culture du tournesol

Par ailleurs, les conditions préalables et les intrants agricoles ont déjà été mis en place en prévision de cette opération. Aussi, les parcelles à exploiter aux quatre coins du pays ont été identifiées. Et les intervenants et les employés qui s’occuperont de mettre en œuvre cette opération ont déjà été recrutés. Il s’agit là de ce que rapporte le site d’information Awras, dans sa récente édition.

Bensaâd a également indiqué que la culture du tournesol a un avenir prometteur en Algérie. Car les expériences menées en amont ayant abouti à un bon rendement dans plusieurs wilayas du pays. Il faut savoir aussi qu’il est possible d’en produire deux fois par an, a-t-il précisé.

D’un autre côté, le ministère de l’Agriculture et du développement rural promet de soutenir tous les programmes et projets spécialisés dans la culture des plantes oléagineuses. Tout en assurant que toutes les conditions et moyens seront regroupés pour la réussite de ces projets.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -