AccueilActualitéFranceL’histoire d’une Algérienne qui perd son titre de séjour à cause d’une...

L’histoire d’une Algérienne qui perd son titre de séjour à cause d’une lenteur administrative

France – Nous évoquerons, dans les lignes qui suivent, l’histoire d’une Algérienne résidant dans l’Hexagone depuis des années qui ne parvient pas à obtenir un titre de séjour du fait de bévues administratives. Ça se passe dans la suite de notre édition du vendredi 23 décembre 2022. 

Le parcours des combattant des étrangers en France n’en finit pas de faire couler beaucoup d’encre. Alors que le pays lutte contre l’immigration clandestine, son administration, à défaut de délivrer des documents de circulation dans les temps, fait basculer des milliers d’étrangers en situation irrégulière. C’est à l’image de cette Algérienne qui a perdu le précieux titre de séjour à cause de la nonchalance de l’administration française.

En France, l’immigration est un sujet qui divise l’opinion publique. Droite et gauche font de cette question un véritable cheval de bataille de guerre lors des campagnes électorales. Une jeune algérienne de 26 ans qui vit à Marseille s’est vue privée de son CDI depuis ce vendredi car la préfecture de sa ville n’a pas instruit sa demande de renouvellement de titre de séjour salarié dans les temps.

Melissa qui est arrivée en France en 2018 pour finir ses études dans un premier temps a fini par décrocher un CDI. Il y a deux mois, elle demande logiquement le renouvellement de son titre de séjour salarié. Une demande qui n’a toujours pas abouti puisque la principale concernée n’a pas encore reçu son récépissé. Le média français France Bleu relate l’information.

Le dossier toujours en cours de traitement

Entre temps, Melissa a vu son contrat de travail suspendu par son employeur et se retrouve donc au chômage. La préfecture indique de son côté que les agents font face à des dizaines de sollicitations chaque jour via la boîte mail. Une vigilance particulière est portée aux dossiers présentant un caractère d’urgence, assure-t-elle en outre.

Le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin avait annoncé au Parlement début décembre l’instauration d’un titre de séjour à métiers en tension. Cela afin de régulariser les travailleurs étrangers sans papiers activant dans les secteurs en manque de main-d’oeuvre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici