AccueilÉconomieVotre ArgentHausse des salaires des Algériens : quand et comment ? Un expert...

Hausse des salaires des Algériens : quand et comment ? Un expert répond en détails

Salaire – Un expert économique donne des explications sur la façon dont le gouvernement algérien prévoit la hausse des salaires des Algériens. Restez branchés, Dzair Daily expose pour vous plus de détails à ce propos dans ce numéro d’aujourd’hui, mercredi 31 août 2022. 

Le président le la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, dernièrement, la révision des salaires en Algérie. Et ce, lors de la réunion qui s’est tenue, ce dimanche, avec le Conseil des ministres. La question qui se pose, c’est comment les responsables prévoient l’exécution de cette hausse des salaires des Algériens. Un expert y répond.  

En effet, l’expert économique, Kamel Dib, rapporte des détails à ce sujet. Cela, au cours d’un appel téléphonique avec le journaliste, Kada Benamar, dans une émission sur Echorouk News. Selon les précisions du susdit expert, la déclaration de Tebboune, concernant les salaires, diffère de celle précédente. Celle-ci, ajoute t-il, concerne tous les salariés. 

Effectivement, Dib précise que l’augmentation concerne les salariés de la fonction publique et des entreprises privées. Même si, elle n’est pas soumise à la loi sur la fonction publique. Ce n’est pas tout ! Si vous voulez connaître la suite des détails, vous pouvez lire la deuxième partie de cet article.

Voici comment le gouvernement prévoit l’augmentation des salaires

En outre, Kamel Dib a dévoilé le moyen le plus proche et le plus efficace de la hausse des salaires des Algériens. Il s’agit de la modification du barème de l’impôt sur le revenu global (IRG). Et ce, par l’exonération des salaires inférieurs ou égaux à 40.000 DA au lieu de 30.000 DA. En particulier les salaires minimums.

Plus encore, la réduction des impôts pour les autres salariés. L’expert a ajouté que chaque personne peut bénéficier d’une réduction des impôts, selon le salaire qu’elle touche. Dans ce cas là, tous les salariés profiteront d’un pourcentage d’augmentation de salaire. En outre, Dib propose une autre suggestion. 

Dans le détail, l’expert a souligné que si le gouvernement algérien souhaite augmenter son pouvoir d’achat, il doit procéder à la révision de la valeur du point indiciaire. Selon lui, cette supposition est quelque part improbable. En revanche, elle doit réviser certains points pour rééquilibrer les postes et les responsabilités qui se traduisent par un certain montant.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes