Hausse des salaires en 2021 en Algérie : Benabderrahmane fixe les conditions

Algérie – Le Premier ministre, Aymen Benabderrahmane, dévoile les conditions pour procéder à la hausse des salaires en cette année 2021. On vous livre les détails ce vendredi 17 septembre 2021.

En effet, suite à la demande de nombreux syndicats et des députés de l’APN, en ce qui concerne la révision des salaires, le Premier ministre, Aymen Benabderrahmane en l’occurrence, s’est exprimé et il a indiqué que cette hausse pourrait se faire en Algérie pour l’année 2021 sous certaines conditions.

Au fait, le ministre des Finances a soulevé la question de la revue de la grille des salaires et des indemnisations en Algérie. Il n’est pas sans savoir que ce dossier a suscité de nombreuses controverses. D’autant plus qu’aucune augmentation n’a été apportée depuis l’année 2012.

De ce fait, ledit responsable a apporté quelques explications. Il a indiqué que cette opération doit passer par un bon nombre de procédures et de facteurs. De plus, il a précisé qu’elle doit être soumise à quelques conditions. Tels que le niveau des revenus de la production nationale, le taux d’inflation et la situation économique du pays.

Salaires 2021 en Algérie : un des axes les plus importants du Gouvernement

En outre, le même locuteur a déclaré que le Gouvernement va mettre en œuvre l’ensemble des moyens pour gérer le dossier des salaires dans les plus brefs délais. Il a notamment expliqué qu’il fera parmi des axes les plus importants que les autorités compétentes vont traiter.

De plus, il a précisé qu’une réforme générale va être engagée pour revaloriser les travailleurs de la fonction publique. Sachant que des enquêtes et des études vont être menées dans l’ensemble des secteurs. Et ce, afin de définir les choix du Gouvernement en ce qui concerne la politique des salaires.

Pour rappel, la Confédération des Syndicats autonomes (CSA) a déjà interpellé les hautes autorités à ce sujet. Elle a appelé les pouvoirs publics à se pencher sur le dossier des salaires et des indemnisations en Algérie. En indiquant qu’aucune augmentation n’a été octroyée aux travailleurs dans la fonction publique depuis maintenant neuf (09) ans.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes