Hausse des prix des produits de large consommation en Algérie : le ministère s’exprime

Algérie – Le ministère du Commerce s’est récemment exprimé à propos de la hausse enregistrée dans les prix des produits de large consommation en Algérie. Voici ce qu’il faut savoir. 

À la lumière de la hausse dans les prix des produits de large consommation en Algérie, le ministère du Commerce a dévoilé sa version à propos de l’augmentation observée au niveau du territoire national. Cette augmentation était en fait due à plusieurs facteurs externes, a-t-on fait savoir. Plus de détails juste ci-dessous.   

Pour y voir un peu plus clair, il faut savoir que les prix exercés sur un grand nombre de produits de première nécessité, tels que la denrée alimentaire ; ont considérablement augmenté ces derniers mois. Ce qui a conduit à la baisse systématique du pouvoir d’achat du consommateur algérien. 

À cet effet, le ministère du Commerce est sortie de son silence. Il annonce avoir pris des mesures urgentes afin de lutter contre ces spéculations. C’est en tout cas ce que rapporte le média généraliste La Patrie News dans son édition du vendredi 17 septembre, que nous prenons le soin de vous reprendre ici.

Les déclarations de Sami Kolli 

Dans le détail, le directeur général de la régulation et l’organisation des marchés du ministère du Commerce. En l’occurrence, Sami Kolli a affirmé que plusieurs mesures sont en cours d’exécution. Afin de lutter contre toute forme de spéculation. C’est en faisant en sorte de rapprocher les produits du consommateur. C’est ce qu’il a indiqué lors de son entrevue sur les ondes de la radio algérienne, citée par la même source.

Par ailleurs, le même locuteur souligne que cela se fera en appliquant les règles relatives au document. Ce qui d’après lui garantit la protection du consommateur et de son pouvoir d’achat. Cela en suivant le parcours du produit et de la facture. En outre, il a également affirmé que ses services œuvraient afin de contrôler les prix affichés. 

D’ailleurs, il révèle que 1.800 interventions ont été menées sur différents points de vente. Tels que les marchés et les magasins. Il indique que ses services ont enregistré plus de 50 violations liées au monopole et à la spéculation sur les prix. C’est toujours d’après la même source précitée.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes