AccueilÉconomieVotre ArgentHausse des prix des légumes en Algérie : le ministre s'exprime

Hausse des prix des légumes en Algérie : le ministre s’exprime

Algérie – Le ministre du Commerce, Kamel Rezig s’est exprimé sur la hausse des prix des fruits et légumes en Algérie. Découvrez ses propos dans la suite de cet article du 1er décembre 2022.

Face à la hausse des prix des fruits et légumes en Algérie, le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a pris la parole. Il a indiqué que son ministère oeuvre pour assurer la disponibilité des produits de large consommation. Tout en gardant un œil sur les marchés de gros et de détail afin d’éviter les pratiques déloyales et veiller sur le respect de la réglementation.

Le ministre a ajouté que ses services ont mis en place un certain nombre de mesures, destinées à remédier aux différents déséquilibres sur les marchés. La mesure phare consiste à effectuer des opérations de surveillance et de contrôle sur les entrepôts et les chambres froides. Et ce, afin de lutter contre le fléau de la spéculation.

Par ailleurs, le même responsable a expliqué que de nombreux produits ont vu leurs prix plafonnés par le gouvernement. Et ce, pour éviter tout dépassement de la part des revendeurs. Pour ce qui est des fruits et légumes, la question est plus complexe. Le plafonnement n’est pas possible car leurs prix obéissent à la loi de l’offre et de la demande.

Hausse de prix des fruits et légumes : voici les instructions du ministre du Commerce

Cependant, Rezig a assuré que les services du ministère ont pris certaines mesures destinées à contrôler les prix. Il faut rappeler que les prix sur les marchés connaissent une hausse significative ces derniers jours. Raison pour laquelle des agents de contrôle ont été déployés. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Par ailleurs, les opérations de contrôle sur les chambres froides ont été resserrées. Sachant que c’est la saison propice à la collecte et à l’emmagasinage de produits de saison, qui sont stockés à des fins de spéculation. Le même responsable a également instruit de recenser et de numériser les espaces de stockage présents sur le territoire national.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes