Hausse des prix de l’huile de table en Algérie : l’APOCE lance un appel

Algérie« Signalez l’abus de prix sur l’huile de table », c’est l’appel que lance l’APOCE au sujet de la hausse du prix de cet aliment en Algérie. Apprenez plus, ce 12 octobre 2021.

En effet, les plaintes se multiplient en Algérie au sujet de des opérations de vente de l’huile de table et son prix pourtant réglementé qui ne cesse d’augmenter. Et ce, depuis quelques jours. En conséquence, l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et de son environnement (APOCE) a appelé les clients à signaler toute violation et prix abusifs.

Cela en communiquant avec les services du ministère du Commerce à travers le numéro 1020 depuis un téléphone fixe. Ou avec l’APOCE via le numéro 3311 depuis le fixe et le mobile. Mais également par le biais de la page Facebook de l’Organisation. C’est selon le communiqué de cette dernière publié sur le réseau social au logo bleu.

La vente conditionnelle de l’huile de table se répand

Depuis avril 2021, la vente conditionnelle de l’huile de table s’est diffusée dans plusieurs wilayas. Ce qui a rendu alors obligatoire l’acquisition de produits de nettoyage ou d’autres denrées alimentaires dans de nombreux magasins en achetant cette huile. Cette pratique a coïncidé avec le Ramadan dernier avec le besoin qui s’est accentué durant cette occasion religieuse

Effectivement, la substance est en pénurie depuis longtemps maintenant. Chose qui a profité à plusieurs commerçants. Cela en donnant la possibilité au citoyen de se procurer l’huile de table à condition d’acheter d’autres produits dans leurs commerces. C’est selon les témoignages des consommateurs recceuillis par le quotidien Echorouk.

À ce titre, l’APOCE a mis en avant des images du processus de vente conditionnelle. En montrant la commercialisation de l’huile de table avec de l’eau de javel dans un magasin. En réponse, l’Organisation a averti les commerçants qui recourent à cette méthode de vente qui est interdite et punie par la loi.

De leur côté, les services de sécurité de la wilaya de Skikda ont révélé la saisie de quantités importantes d’huile de table. Celles-ci étaient destinées à la vente conditionnelle. C’est-à-dire, utiliser un moyen de pression sur les clients pour prendre d’autres produits en échange de la vente de ladite huile, ajoute-t-on.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes