15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéHausse des prix des fruits et légumes en Algérie : Hamdani s’exprime

Hausse des prix des fruits et légumes en Algérie : Hamdani s’exprime

Publié le

- Publicité -

Algérie – Présent lors d’une visite dans des points de vente de fruits et légumes, le ministre de l’Agriculture, Ahmed Hamdani, a pris la parole au sujet notamment de la flambée des prix. 

En effet, ce mardi 20 avril, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, à savoir Abdelhamid Hamdani, s’est prononcé sur l’augmentation des prix qu’ont connue les fruits et légumes en Algérie. Il est revenu sur l’incroyable hausse ayant touché la pomme de terre et la tomate. Ainsi, pour la tomate, Hamdani a expliqué que c’était un produit hors saison d’où son prix élevé.

L’APS rapporte les propos du responsable. D’un autre côté, on a la pomme de terre qui a dépassé les 100 dinars. Le ministre a expliqué cela par les conditions météorologiques qui ont donné une occasion aux spéculateurs d’augmenter les prix.

- Publicité -

Hamdani a cependant indiqué que les prix des fruits et légumes devront revenir à la normale dans les prochaines semaines qui suivent. Et ce, avec l’entrée sur le marché des produits saisonniers. C’est ce que nous apprend la même source.

Spéculations pendant le Ramadan : Le ministre réagit

Durant le mois de Ramadan pendant lequel la demande sur les légumes et fruits augmente, les prix connaissent une flambée fulgurante. Un scénario qui revient immanquablement chaque année et met à rude épreuve les finances des consommateurs. Le ministre n’a pas omis de pointer du doigt les pratiques qualifiées « d’immorales » de certains commerçants.  

Le membre du gouvernement a affirmé, dans ce sens, que les autorités compétentes comptent bien renforcer le contrôle des marchés. Elles envisagent ainsi de démasquer les contrevenants et les sanctionner. Le but sera de mettre un terme aux tentatives de spéculation d’un certain nombre de commerçants.  

- Publicité -

Dans le même registre, et afin d’assurer la disponibilité des produits agricoles de large consommation durant ce mois sacré, un point de vente de la pomme de terre à 40 dinars le kilogramme a été mis en place à hauteur de la Société algérienne des foires et expositions (Safex). C’est la Chambre nationale de l’Agriculture (CNA) qui l’a annoncé. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -