AccueilÉconomieVotre ArgentHausse du pouvoir d’achat en Algérie : la proposition de l’APOCE

Hausse du pouvoir d’achat en Algérie : la proposition de l’APOCE

Algérie – Concernant le pouvoir d’achat en Algérie, APOCE apporte certaines propositions. Voici ce qu’il faut savoir dans l’édition d’aujourd’hui 27 janvier 2022. Nous vous en disons davantage dans les lignes qui suivent.

L’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE). Ainsi que l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) ont appelé à prendre un certain nombre de mesures pour satisfaire les besoins des citoyens et protéger leur pouvoir d’achat en Algérie. Voici tout ce que vous devez savoir sur les propositions apportées. 

En effet, l’APOCE et l’UGCAA ont publié un communiqué commun, ce mercredi appelant au gel des augmentations du droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS). Ainsi qu’à la révision de la liste des marchandises et des tarifs des redevances. C’est du moins d’après ce que rapporte le quotidien Echorouk.  

En fait, après avoir suivi la réalité du marché et les évolutions réglementaires des transactions commerciales caractérisées par la situation sanitaire actuelle. L’APOCE et l’UGCAA appellent au gel des augmentations du DAPS. En plus d’élargir le comité consultatif chargé d’étudier les demandes de protection du produit national. Formé dans le cadre de la décision ministérielle conjointe du 8 janvier 2018. 

APOCE intervient dans la hausse du pouvoir d’achat en Algérie 

Les deux organismes précisent dans le communiqué en question que selon les déclarations du ministre du Commerce. La liste inclut des produits dans lesquels nous n’avons pas d’autosuffisance. Tels que le prêt-à-porter et le textile, qui ne couvrent que 20 % des besoins du marché. Et malgré cela, la taxe appliquée est de 30 %.

pouvoir algérie achat

Il serait utile de rappeler qu’à peine l’année 2022 entamée, le consommateur voit aussitôt les prix des différents produits de première nécessité en alimentation augmentés. On a assisté et on assiste encore à une hausse inconsciente dans les différents rayons des hypermarchés. Et c’est là que l’APOCE rentre en jeu pour dénoncer ces hausses infligées aux citoyens.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes