AccueilFootHafid Derradji répond aux Marocains après la défaite de l’Algérie à la...

Hafid Derradji répond aux Marocains après la défaite de l’Algérie à la CAN

Foot – Accusé de discours haineux envers les Marocains, Hafid Derradji a tenu à mettre les points sur les i et les barres sur les t juste après l’élimination surprise de l’équipe d’Algérie à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 version 2022. Nous relayons pour vous ses explications dans les lignes qui suivent. 

Les fans se souviennent de son commentaire lorsque l’EN avait éliminé le Nigeria de la CAN 2019 grâce à un coup franc de Mahrez. « Pousse le ballon dans les filets, Riyad », répétait-il longuement d’un ton émotionnel. Mais si Hafid Derradji a connu des moments brillants lors de la précédente édition, il a, cette fois-ci, dû faire face à l’élimination précoce de l’Algérie en plus d’une multitude de graves accusations de la part de plusieurs Marocains. 

Les temps sont durs pour le célèbre commentateur algérien du réseau qatari beIN Sport. Déçu par la prestation misérable des tenants du titre, ce dernier a en effet été en outre victime de calomnie et de diffamation portées à son encontre, venant d’une jeune internaute marocaine.

L’accusatrice avait alors créé, de façon presque authentique, une fausse conversation entre elle et Hafid Derradji. Des échanges, qui faut-il le souligner se sont avérés fictifs, dans lesquels cette même utilisatrice de Twitter avait donc incriminé à tort le spécialiste de football.

Elle l’accusait d’accabler la population du Royaume chérifien et d’assimiler ses femmes « à des prostituées » ou encore ses hommes « à des adultérins ». De fausses accusations qui avaient littéralement laminé la réputation du commentateur sportif souvent adulé par les passionnés du ballon rond. 

Injustement accusé de discrimination envers le peuple marocain, Hafid Derradji est finalement blanchi par Twitter.  Il sort de son silence ! 

Dans cette affaire, l’image vertueuse de Hafid Derradji avait indûment été ternie. Ce qu’il a vécu, depuis plusieurs jours, est d’une violence incommensurable. Un désastre qui a été outrancièrement médiatisé et relayé sur les réseaux sociaux. Plus cruel encore, de nombreux internautes marocains appelaient, avec insistance, son employeur, beIN Sport, à le limoger. 

C’est avec de la colère au bout des doigts que le célèbre speaker a évoqué l’épreuve qu’il a traversée. Il s’est ainsi livré, ce jeudi, à cœur ouvert et sans langue de bois via le réseau social à l’oiseau bleu. Nous reprenons pour vous ses confessions dans notre édition du vendredi 21 janvier 2022. 

« Quelques fausses captures d’écran d’une conversation entre une abonnée et moi font le tour de Twitter dans laquelle des mots inappropriés me sont attribués ». C’est ce qu’a en effet commencé par déclarer Hafid Derradji.

Il a tenu ensuite à adresser des mots de remerciement à la direction de la plateforme Twitter. En plus de l’ensemble de ses abonnés. Tous, a-t-il souligné, se sont efforcés de faire régner la justice. Pour découvrir les différents messages publiés à ce sujet, nous vous invitons à regarder ci-dessous. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes