12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
mardi, 23 avril 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesHadj pour Algériens : l’ONPO annonce une réduction importante des frais

Hadj pour Algériens : l’ONPO annonce une réduction importante des frais

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO) vient d’annoncer une bonne nouvelle aux pèlerins algériens au sujet des frais du Hadj. On rapporte pour vous les détails dans la suite de ce nouveau passage. 

La nouvelle va ravir les Dz ! En effet, à l’approche de saison du pèlerinage, les préparatifs se poursuivent afin de permettre aux fidèles d’accomplir ce cinquième pilier de l’Islam. Dans ce volet, l’Office national du pèlerinage et de la Omra (ONPO) a annoncé une baisse des frais du Hadj pour les pèlerins algériens. Vous êtes intéressés et vous souhaitez en savoir plus ? Cela tombe bien !

L’équipe de Dzair Daily vous dit tout de A à Z dans la suite de ce passage du lundi 17 avril 2023. Entre, l’extension des visas, la fin des restrictions, les bonnes nouvelles s’enchaînent, effectivement, pour les musulmans se rendant à la Mecque. D’ailleurs, ce dimanche, le Gouvernement algérien a adopté une décision qui ravira certainement les bourses moyennes.

- Publicité -

Réuni ce dimanche sous la présidence du président de la République, le Conseil des ministres a abordé, en effet, le dossier de la tarification du pèlerinage aux Lieux saints de l’Islam. En marge de cette rencontre, les membres du gouvernement ont tranché en faveur d’une réduction conséquente du prix du rituel pour cette saison de Hadj 2023.

Hadj pour Algériens : le prix actuel du rituel

Fixé auparavant à 850.000,00 dinars algériens, le Grand pèlerinage passe désormais à 770.000,00 dinars algériens. Les candidats algériens bénéficieront alors d’une baisse de 10 % du tarif initial. C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public sur la page Facebook officielle de l’organisme gouvernemental susvisé.

Il sied de rappeler que le Royaume saoudien avait décidé préalablement la levée des restrictions qui étaient en vigueur lors de la crise sanitaire. Le coût de l’assurance pour les voyageurs vers la Mecque a été, en outre, réduit. Et avec cette réduction que vient d’appliquer le gouvernement, le rituel redevient possible pour un bon nombre de fidèles algériens.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -